12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Patrick Roy, l'homme de la situation?

Patrick Roy, l'homme de la situation?

Patrick Roy, l'homme de la situation?Ann Heisenfelt / La Presse canadienne

Devant les déboires du Canadien de Montréal, Mario Tremblay estime que la faute revient à Claude Julien, et aimerait bien voir Patrick Roy reprendre les rênes. Il explique son commentaire, suivi de Benoît Brunet et Philippe Cantin au micro de Mario Langlois.

Mario Tremblay ne se dit pas surpris de la façon dont le CH joue en ce moment, avec plusieurs lacunes à la défense, et atteste que le message de Claude Julien ne se rend pas à ses joueurs.

Il croit que Marc Bergevin n'aura pas le choix de prendre une décision par rapport à l'entraîneur-chef si la situation persiste, et que le faire remplacer par Patrick Roy créerait une onde de choc.

«Dans le monde du hockey quand ça performe pas, il y a quelqu'un qui paie la facture et ce n’est pas les joueurs, c’est l’entraîneur, et on se dirige vers cette direction-là »

Toutefois Benoît Brunet et Philippe Cantin ne sont pas du même avis. À leurs yeux, il faudrait plutôt cibler les joueurs, qui ne sont pas efficaces à la défense.

Selon eux, Marc Bergevin doit aussi être montré du doigt pour avoir monté cette équipe.

Philippe Cantin ne pense pas que Claude Julien a démérité tant que ça.

«Je reste dans le camp je pense que c’est le DG qui soit ciblé présentement et non pas l’entraîneur. Ce n’est pas l’entraîneur qui va transformer cette équipe-là.»

«Si jamais l’entraîneur est congédié, c’est une injustice parce que ce n'est pas lui qui a fabriqué cette équipe-là. Il y a un DG qui est éminemment responsable aussi de la situation actuelle.»

En direct de 03:00 à 07:00
1526
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.