• Accueil
  • Taxes | Entente entre l’Impact et la Ville de Montréal!

Taxes | Entente entre l’Impact et la Ville de Montréal!

Taxes | Entente entre l’Impact et la Ville de Montréal!Montage Photos | La Presse canadienne
Soccer - Impact: les joueurs soumis au ballottage et un règlement avec la Ville de Montréal concernant les taxes (Jeremy Filosa)

4:04

L’Impact de Montréal et la Ville de Montréal ont évité une longue audience en arrivant à une entente vendredi matin pour ce qui est du rôle foncier du club et de l’évaluation du Centre Nutrilait et du Stade Saputo.

Les avocats Me Paul Wayland (Ville de Montréal) et Me Pierre-Louis Le Saunier (Impact de Montréal) ont été félicités par la juge Véronique Pelletier d’avoir été capable de négocier en bonne et due forme pour en arriver à une entente et éviter l’audience qui aurait été très dispendieuse pour les contribuables.

L’Impact de Montréal qui voulait voir la valeur du Stade Saputo passer de 33M$ à 3M$ n’a pas gagné à 100% sa cause, mais la valeur foncière du stade a tout de même été revue à la baisse.

Entre 2017 et 2019, la valeur du stade était de 33M$ et a été révisée à 28M$. L’Impact obtiendra donc un montant rétroactif, eux qui payaient 1,2M$ par année. Il y aurait donc là une économie d’environ 300 000$ pour l’Impact par année. Donc sur trois ans, le club récupérera environ 900 000$.

L’évaluation future du stade a aussi été revue à la baisse, pour la période des années 2020, 2021 et 2022. Il sera évalué à 25M$ au lieu des 43M$ originalement prévus.

Centre Nutrilait

L’Impact fera aussi des économies au Centre Nutrilait. La valeur totale du centre incluant le terrain naturel a été revue à la baisse. Pour les années 2016, on estimait que le tout valait 14M$, alors que la révision les emmène plutôt à un chiffre de 11M$. Et pour les années 2017, 2018 et 2019, la valeur a été revue à la baisse d’environ 14,5M$ à 11,5M$. Il y aura donc là encore une fois des économies rétroactives pour l’Impact.

Ce n’est pas tout, au Centre Nutrilait, l’Impact est aussi maintenant tenu non responsable des taxes foncières sur les terrains synthétiques et du centre, ainsi que son chalet. Le chalet et les terrains synthétiques sont utilisés en très grande majorité par le grand public et les enfants qui y jouent des matchs.

L’Impact n’utilise pas le chalet et très peu les terrains synthétiques. Ce sont encore des économies rétroactives pour l’Impact qui jusqu’à maintenant était tenu responsable de ces deux entités.

L’entente entre les deux partis inclut aussi les stationnements des deux édifices. Elle doit bien sûr être officiellement acceptée par le tribunal administratif du Québec, mais cela devrait ne constituer qu'une formalité.

Des rénovations majeures au stade bientôt?

Joey Saputo a indiqué publiquement qu’il avait des projets en tête pour améliorer le Stade Saputo, mais que tout était sur la glace à cause de ce litige. Il sera intéressant de voir si ce nouveau pacte est suffisamment satisfaisant aux yeux du propriétaire du club pour se lancer dans ses projets.

L’Impact aurait l’idée de monter un deuxième étage de loges du côté nord du stade. Ils aimeraient aussi installer un terrain chauffant. D’autres idées d’aménagement hivernal ont aussi été lancées incluant le remplacement des bancs, l’amélioration de la plomberie et peut-être l’agrandissement du toit partiel.

En direct de 18:30 à 21:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.