• Accueil
  • L’Impact de Montréal perd son club affilié à Ottawa

L’Impact de Montréal perd son club affilié à Ottawa

L’Impact de Montréal perd son club affilié à OttawaPhoto: Justin Tang / La Presse canadienne
Le directeur général du Fury, Julian de Guzman, lors de l'annonce de la dissolution de l'équipe.

Le Fury d'Ottawa a annoncé vendredi avoir suspendu ses activités après avoir été incapable d’obtenir la sanction nécessaire pour reconduire ses activités en 2020 dans la USL.

La fin des activités de l’équipe annonce donc la fin du partenariat qui liait l’équipe avec l’Impact de Montréal en MLS. Ce partenariat entre les deux équipes était en place depuis trois saisons et permettait à l’Impact de prêter certains de ces joueurs à Ottawa pour qu’ils puissent jouer davantage de minutes et gagner plus d’expérience.

Cette situation amène donc l’État-major de l’Impact à devoir considérer de nouvelles options pour ses recrues et pour le développement de ses joueurs à l’extérieur de la première équipe telle que l’expliquait Vassili Cremanzidis, responsable de l'analytique et directeur adjoint du personnel des joueurs de l'Impact de Montréal, par voie de communiqué.

«La suspension des activités de notre club partenaire au cours des trois dernières années est une triste journée pour le soccer à Ottawa, dans la région de l'Outaouais et au Canada. Une équipe réserve ou affiliée est essentielle afin de donner du temps de jeu à nos jeunes joueurs. Nous tenterons donc de trouver une solution pour le futur en analysant toutes les options possibles.»

La décision résulterait d’un désir de la CONCACAF de sanctionner l’équipe d’Ottawa dans la nouvelle Première Ligue canadienne, plutôt que dans la USL qui est une ligue états-unienne.

Le Fury a commencé à se battre tard l'an dernier afin de recevoir les autorisations de la CONCACAF pour évoluer en USL en 2019. La CONCACAF, qui supervise le soccer en Amérique du Nord, en Amérique centrale et dans les Caraïbes, ne voulait pas autoriser le club d'Ottawa à jouer dans une ligue américaine quand une alternative canadienne, la nouvelle Première Ligue canadienne, lançait ses activités.

En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.