• Accueil
  • «Je les place en séries» -Benoît Brunet

«Je les place en séries» -Benoît Brunet

«Je les place en séries» -Benoît BrunetPC/Graham Hughes
Jonathan Drouin, Shea Weber, Artturi Lehkonen et Max Domi
Benoit Brunet (Partie 1)

9:27

Benoit Brunet (Partie 1)

Détails

Si un bon nombre d’observateurs de la Ligue nationale de hockey a déjà prédit que le Canadien de Montréal allait rater de peu les séries éliminatoires au terme du calendrier régulier de la saison 2019-2020, Benoît Brunet, lui, n’est pas du nombre.

S’il admet qu’il a valsé avec sa prédiction ces derniers jours, l’ancien joueur du Tricolore est désormais fixé.

« L’an passé, je n’avais pas d’attentes », a-t-il déclaré au micro de Mario Langlois, aux Amateurs de sports.

« Ce club-là m’a vraiment surpris avec un système de jeu qui était différent d’auparavant. J’ai aimé l’émotion et la fougue. Avec le retour en force de Shea Weber… Je m’attends à ce que Carey Price et Keith Kinkaid fassent le travail devant le filet… On ne peut pas être pire en avantage numérique… alors moi, je les place en séries. »

Vent de fraîcheur

On le sait, le Canadien amorcera la saison avec deux nouvelles recrues, l’attaquant Nick Suzuki et le défenseur Cale Fleury. Pour l’analyste, cette situation se veut un vent de fraîcheur.

« (Suzuki) n’a pas 18 ans. Ce gars-là, c’est un vent de fraîcheur. J’ai hâte de voir comment il va se comporter. On ne partira pas en peur avec lui, mais Kotkaniemi nous a apporté ce petit vent de fraîcheur l’an dernier. (Ryan) Poehling, même s’il commence la saison à Laval, s’il n’avait pas été blessé, je suis convaincu qu’il aurait commencé la saison à Montréal. Fleury dans l’alignement, c’est un vent de fraîcheur. »

Les week-ends de Paul Houde
En direct de 07:00 à 11:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.