• Accueil
  • Ignacio Piatti de retour à l'entraînement

Ignacio Piatti de retour à l'entraînement

Ignacio Piatti de retour à l'entraînement(Minas Panagiotakis/Getty Images)
Ignacio Piatti
Soccer - Impact: le retour tant attendu d'Ignacio ''Nacho'' Piatti arrive-t-il trop tard? (Jeremy Filosa)

7:19

Malgré les récents déboires, il y a raison d’être un peu plus optimiste chez l’Impact.

Jeudi matin, au Centre Nutrilait, alors que le club reprenait l’entraînement pour la première fois depuis la défaite de samedi et Nacho Piatti y était pour la première fois depuis sa blessure subie le 10 août dernier à Chicago.

Par ailleurs, Rod Fanni était aussi du groupe, lui qui vient tout juste de signer avec l’Impact, ainsi que Victor Cabrera qui revient d’une blessure à un coude.

En fait, tous les joueurs - à l'exception de ceux qui sont avec leur équipe nationale - étaient présents. Anthony Jackson-Hamel, blessé à un genou et Daniel Kinumbe, dont la saison est terminée, étaient les deux seuls absents.

C’est donc dire que si personne ne tombe au combat, l’Impact pourrait compter sur ses 11 meilleurs joueurs pour former l’alignement partant le samedi 14 septembre, pour la première fois cette saison.

« C’est vrai que cette saison, avec les déplacements et les blessures, plusieurs choses nous ont freinés, expliquait Saphir Taïder. Si on parle juste de Nacho, c’est un joueur qui marque 15 buts par saison. Si on a un joueur qui nous donne 15 buts, nous aurions au moins six points de plus au classement et personne ne parlerait de rater les séries. Malheureusement, des joueurs comme Nacho ça ne se remplace pas. » 

Son coéquipier Rudy Camacho abondait dans le même sens.

« C’est vrai que ça ferait du bien d’avoir tout le monde et que l’entraineur puisse faire ses choix. Juste un gars comme Piatti, il marque 10 à 15 buts par année, ce serait des points en plus. Là si tout le monde revient, la compétition sera meilleure et ce sera positif pour l’équipe. »

Implanter de nouvelles choses

L’Impact a énormément de difficulté à défendre les coups de pied de coin, et pour tenter d’améliorer les choses, l’Impact passera d’une défensive homme à homme, à une défensive de zone. Il y a d’autres aspects du jeu que le nouvel entraineur Wilmer Cabrera voudrait implanter, notamment un jeu plus vertical. Tout cela devrait se mettre en pratique dès vendredi, alors que jeudi les joueurs ont plus eu droit à une journée de conditionnement.

L’Impact s’avère une des plus petites équipes de la MLS et pour défendre ou attaquer des ballons aériens, c’est loin d’être idéal. Lorsque Zakaria Diallo a quitté l’équipe, l’Impact a perdu sa plus haute cible. Et comme le souligne l’entraineur adjoint Wilfrid Nancy, cette réalité vient compliquer les choses.

« Lorsque tu n’as pas le physique, tu dois être parfait dans ta couverture. Si tu n’es pas parfait, tu vas te faire battre. J’entends souvent parler de clubs qui pratiquent souvent les jeux arrêtés, mais la réalité c’est que même si l’exécution n’est pas toujours dix sur dix, tu t’en tires bien parce que les grands joueurs vont faire la différence. »

Les plus grands joueurs, de l’Impact, avant le retour de Fanni étaient Rudy Camacho, Anthony Jackson-Hamel et Evan Bush à 6’1’’.

L’Impact s’entrainera vendredi et aura congé samedi et dimanche. Pendant ce temps, Samuel Piette et le Canada joueront deux matchs de Nation’s League contre Cuba les 7 et 10 septembre prochain.

Le prochain match de l’Impact aura lieu le samedi 14 septembre au Stade Saputo face au FC Cincinnati.

Musique
En direct de 03:00 à 07:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.