12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • «Pumpsie» Green, le premier Noir à jouer pour les Red Sox, est décédé

«Pumpsie» Green, le premier Noir à jouer pour les Red Sox, est décédé

«Pumpsie» Green, le premier Noir à jouer pour les Red Sox, est décédéAP/Harold Filan
Ted Williams et Elijah «Pumpsie» Green au camp des Red Sox en 1959

BOSTON - L'ancien joueur d'avant-champ des Red Sox de Boston Elijah « Pumpsie » Green, premier Noir à évoluer avec la dernière équipe à en intégrer un en ses rangs, est décédé. Il était âgé de 85 ans.

Les Red Sox ont fait savoir que Green, qui a vécu en Californie pendant la majeure partie de sa vie, est décédé dans un hôpital de San Leandro, près d'Oakland. La cause du décès n'a pas été précisée. L'équipe a respecté un moment de silence avant son match contre les Blue Jays de Toronto.

« Pumpsie Green occupe une place spéciale dans notre histoire », a déclaré le propriétaire des Red Sox, John Henry.

« De son propre aveu, il a été un pionnier sans le vouloir, mais nous nous souviendrons toujours de lui pour sa grâce et sa persévérance à devenir notre premier joueur afro-américain. Il a ouvert la voie à de nombreux grands joueurs de couleur qui ont suivi avec les Red Sox. Pour ça, nous sommes tous très reconnaissants envers Pumpsie. »

Joueur rapide doté de peu de puissance au bâton, Green a en quelque sorte mis fin à la ségrégation au baseball lorsqu'il a été dépêché sur le terrain à titre de coureur suppléant pour Vic Wertz lors d'un match contre les White Sox de Chicago le 21 juillet 1959, plus de 12 ans après le premier match de Jackie Robinson avec les Dodgers de Brooklyn.

Green a rejoint les Red Sox lors d'un long voyage à l'étranger et il avait participé à neuf rencontres avant de prendre part à un premier match au Fenway Park.

Cette année, dans une entrevue accordée au réseau NESN, qui diffuse les matchs des Red Sox à la télévision, Green a dit se souvenir avoir reçu une ovation debout lorsqu'il s'est présenté au bâton à titre de premier frappeur de l'alignement.

« C'était réconfortant et stressant », a-t-il déclaré à des journalistes, en 1997, lorsqu'il est retourné à Boston pour participer aux cérémonies marquant le 50e anniversaire des débuts de Robinson.

« Mais j'ai été chanceux: j'ai cogné un triple sur la clôture du champ centre gauche. »

Green ne possédait pas un talent aussi impressionnant que Robinson, ou Larry Doby, une vedette qui a été le premier Noir à jouer dans la Ligue américaine (avec les Indians de Cleveland), quelque trois mois après Robinson. Le joueur d'avant-champ des Red Sox s'est taillé un poste dans les Ligues majeures à titre de réserviste. Green a joué plus de 88 matchs lors d'une saison une seule fois, n'a jamais cogné plus de six circuits et n'a jamais affiché une moyenne au bâton supérieure à ,278.

Green a passé quatre ans avec les Red Sox avant clore sa carrière de cinq saisons avec les Mets de New York. Au total, il a affiché une moyenne au bâton de ,246, avec 13 circuits et 74 points produits.

Mais sa première présence dans un uniforme des Red Sox a mis fin à l'un des chapitres les plus désolants du baseball, et le fait qu'il a fallu autant de temps aux Red Sox a laissé une tache sur l'organisation qu'elle essaie encore d'effacer.

Quelques jours après le rappel de Green, les Red Sox ont ajouté Earl Wilson, un lanceur noir. Selon Green, il existait un quota informel qui obligeait les équipes à compter sur un nombre pair de joueurs oirs car ils pourraient loger ensemble à l'étranger.

Il y avait peu de Noirs dans le vestiaire, dans les bureaux ou dans les gradins à Boston, a relaté Green, en 1997.

« La plupart du temps, il n'y avait que moi, a-t-il confié. C'était presque une bizarrerie lorsque vous voyiez un Noir marcher autour des estrades. »

Contrairement à Robinson, Green a dit n'avoir jamais reçu de menaces de mort.

« C'étaient surtout des insultes. Mais vous pouvez en recevoir dans n'importe quel stade, à n'importe quel moment. J'avais appris à ne pas les entendre. »

En direct de 03:00 à 07:00
1308
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.