• Accueil
  • Congédié par Patinage de vitesse Canada: «Je suis encore sans mots» -Éric Bédard

Congédié par Patinage de vitesse Canada: «Je suis encore sans mots» -Éric Bédard

Congédié par Patinage de vitesse Canada: «Je suis encore sans mots» -Éric Bédard

Éric Bédard, l’entraîneur-chef de l’équipe canadienne masculine de patinage de vitesse sur courte piste, a été congédié le 27 juin. Pour quelles raisons? Au-delà du communiqué officiel émis par Patinage de vitesse Canada (PVC), il l’ignore toujours...

De passage aux Amateurs de sports, Bédard a précisé qu’il essaie de comprendre les raisons qui ont mené l’organisme sportif national à mettre un terme à leur association qui remontait à l’été 2018.

« J’ai essayé de voir ce qui a pu se produire et puis je suis encore sans mots. Je n’ai aucune idée… Parce que les résultats, les résultats étaient là. Les résultats ont parlé par eux-mêmes.

« L’esprit d’équipe a parlé de lui-même. Je suis quelqu’un qui travaille en équipe avec tout le monde. Les gars me disaient qu’ils avaient eu un apport vraiment important par rapport aux années passées »

Dans son communiqué officiel, PVC a précisé que la décision était due à la « restructuration du personnel d’entraîneurs dans le cadre du programme de haute performance sur courte piste. »

Et en personne, le principal intéressé n’en a pas appris plus.

« J’ai coaché le matin, de 8h30 à 10 heures. Ils (les dirigeants) m’ont convoqué dans le bureau pour 10h30. Ils m’ont dit : "Tu sais que l’on a un nouvel head coach qui va être mis en poste, alors, pour restructuration du programme, on te libère. on libère ton contrat. Ton poste est aboli.''

« Ça a duré cinq minutes. Je lui ai demandé de répéter trois fois. Ça a été tout : "Voici l’enveloppe et on te remercie''. Aussi cavalièrement que ça. »

En direct de 11:00 à 18:00
1325
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.