• Accueil
  • Piatti à Montréal jusqu'en 2020: «On fait tout pour le garder» - Kevin Gilmore

Piatti à Montréal jusqu'en 2020: «On fait tout pour le garder» - Kevin Gilmore

Piatti à Montréal jusqu'en 2020: «On fait tout pour le garder» - Kevin GilmorePC/Graham Hughes

Le président et chef de la direction de l’Impact de Montréal a été limpide, mercredi matin. L’Argentin Ignacio Piatti est toujours sous contrat avec la formation montréalaise qui a bien l’intention d’exercer son option pour l’année 2020.

Kevin Gilmore a fait la mise au point par l’entremise du réseau Twitter en matinée à la suite des nombreuses rumeurs entourant son joueur vedette qui est actuellement blessé.

Le président a réitéré sa position en personne, en soirée, aux Amateurs de sports, en compagnie de Jérémie Rainville et de Jeremy Filosa.

« J’ai parlé à Nacho avant de faire sortir ce que j’ai sorti ce matin.  »

Donc, si l’Impact est sérieux dans son désir de conserver les services de l’Argentin à Montréal, il semble bien que Piatti, lui aussi, soit désireux de rester.

« Nacho a été blessé cette année et on s’attend à ce qu’il revienne bientôt. C’est un des meilleurs joueurs de Top-5 Top-10 dans la MLS. Un joueur comme ça, on fait tout pour le garder dans l’organisation. »

On le sait, Piatti a déjà évoqué qu’il pourrait retourner jouer en Argentine, notamment en raison de la santé de son père. S’il indique à la direction de l’Impact à la fin de la présente saison qu’il veut retourner dans son pays, quelles seront les options de l’Impact?

« Ça, c’est spéculatif. Que ce soit Nacho ou n’importe quel autre joueur, s’il a l’intention de poursuivre sa carrière ailleurs, on peut toujours en discuter. Mais d’après ce que je comprends de Nacho, il veut rester à Montréal. »

Quant à son geste proprement dit - divulguer sur Twitter les intentions de l'équipe -, Kevin Gilmore a été tout aussi limpide.

« Ça devenait une distraction, ces rumeurs qui s'accumulaient. Les médias parlaient à Rémi (Garde), c'était la première question. Ils parlaient à Samuel (Piette), c'était la deuxième question. Ils parlaient à n'importe qui d'autre, c'était toujours une question qu'ils posaient. C'est important d'éviter les distractions, surtout quand ce sont des distractions vraiment créées par des tiers partis. 

« C'était rendu que des gens se posaient la question quant à savoir si son appartement était à louer. Moi, j'ai dit peut-être que c'est Kawhi Leonard (l'ancienne vedette des Raptors de Toronto) qui s'apprête à louer son appartement. En fin de compte, c'était rendu au point ou il fallait faire quelque chose. »

En direct de 11:00 à 18:00
1315
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.