• Accueil
  • «J’aimerais que l’on soit capable de percer le marché américain» - Gilles Courteau

«J’aimerais que l’on soit capable de percer le marché américain» - Gilles Courteau

«J’aimerais que l’on soit capable de percer le marché américain» - Gilles CourteauPC

La saison du 50e anniversaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec a été une fort belle réussite pour ses dirigeants et pour le hockey dans la province et au Canada, avec le couronnement des Huskies de Rouyn-Noranda à la coupe Memorial.

Président du circuit de hockey depuis 1986, Gilles Courteau a fait le bilan de cette plus récente saison avec Mario Langlois.

Celui qui a laissé un sceau indélébile sur la ligue depuis des décennies a toutefois d’autres projets en tête pour les années à venir.

« J’aimerais beaucoup que l’on puisse être aux États-Unis, assure Gilles Courteau.  J’aimerais ça que l’on soit capable de percer le marché américain avec succès. »

« On a tenté l’expérience à deux reprises avec Plattsburgh au début des années 1980 et Lewiston au début des années 2000. On n’a pas eu le succès escompté, mais je n’ai pas lancé la serviette et c’est quelque chose que j’aimerais que l’on puisse regarder très sérieusement.

« Sans faire de promesses, parce qu’au aujourd’hui, le territoire qui nous appartient en Nouvelle-Angleterre est occupé principalement par des équipes de la Ligue américaine et, ou, de la East Coast league.

LHJMQ vs Universités américaines 

Certains jeunes espèrent depuis leurs premiers coups de patin jouer dans la LHJMQ. Mais depuis quelques années, la perspective de jouer pour des universités américaines est fort intéressante. Certaines jeunes le font, tout en sachant qu'ils ont la possibilité de revenir au sein de la LHJMQ. Mais le circuit Courteau n'a pas l'intention d'être un «plan b», comme le dit son président.

De là à modifier le règlement afin qu'un jeune qui quitte le Québec pour aller jouer aux États-Unis se ferme définitivement la porte pour la LHJMQ, il y a un pas que Gilles Courteau ne franchit pas encore.

« Toutes les options vont être regardées. Lors des assises, c'était le sujet principal. Les gouverneurs et les directeurs gérants ont tous eu l'opportunité de s'exprimer entre quatre murs on en public. Mais notre comité d'orientation hockey va prendre le temps de regarder ou ça. On a va prendre le temps d'analyser le résultat de la séance de sélection de cette année (il y a quelques jours) et de voir si notre taux de réussite est aussi bon. Dans les années passées, 98 % éligibles à être sélectionnés se sont présentés à leurs équipes de la LHJMQ. »

En direct de 12:00 PM à 3:00 PM
1961
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.