12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Lewis Hamilton remporte le Grand Prix du Canada dans la controverse

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix du Canada dans la controverse

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix du Canada dans la controversePC/Ryan Remiorz
Lewis Hamilton sur sa mercedes

Le Britannique Lewis Hamilton, sur Mercedes, a remporté le Grand Prix de Formule 1 du Canada dans la controverse, dimanche, devant l’Allemand Sebastian Vettel et le Français Charles Leclerc, tous deux sur Ferrari.

Hamilton doit toutefois sa victoire à une pénalité imposée par les commissaires de course à Vettel.

L’Allemand, qui a franchi la ligne d’arrivée devant Hamilton, n’a pas été garé sa monoplace dans le cercle des vainqueurs.

Bien mieux, au moment d’aller rejoindre Hamilton et Leclerc, Vettel s’est permis d’inverser les panneaux de la victoire, plaçant le numéro 1 qui était devant la monoplace d’Hamilton à l’endroit où il aurait dû garer son bolide.

Incident au 48e tour

Détenteur de la position de tête, Vettel roulait en tête lors du 48e tour lorsqu'il a commis une erreur de pilotage à l'entrée du virage no 4 et il a mis ses quatre pneus hors piste. Au moment où il tentait de revenir en piste, il a bloqué Hamilton qui tentait de le dépasser par la droite.

L'incident a été analysé par les commissaires de course, qui ont finalement décidé d'imposer une pénalité de cinq secondes, pavant la voie à la victoire de Hamilton.

« Je ne savais pas où aller, je ne l'ai pas vu. (...) Ils nous volent la course », s'est exclamé Vettel sur la radio de l'équipe avant de retourner dans les puits.

Hamilton a donc croisé le fil d'arrivée deuxième, mais en vertu de la pénalité imposée à Vettel, il a triomphé.

7e triomphe à Montréal

Il s'agissait de la cinquième victoire de Hamilton cette saison et de sa septième au  Grand Prix du Canada. Il a ainsi rejoint le légendaire Michael Schumacher à titre de pilote le plus victorieux au circuit Gilles-Villeneuve.

Valtteri Bottas (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull) ont complété le top-5, dans l'ordre.

Quant au Québécois Lance Stroll, qui était parti de la 17e place sur la grille de départ, il a accompli tout un exploit en finissant neuvième. Le coéquipier de Stroll, Sergio Perez, s'est contenté du 12e rang.

Après un départ sans histoire, Vettel s'est bâti une avance d'un peu plus de deux secondes devant Hamilton.

L'Allemand est ensuite entré aux puits lors du 26e passage, afin d'adopter les gommes dures — dont l'espérance de vie est la plus longue —, et Hamilton l'a imité deux tours plus tard.

Vettel est retourné en piste avec un coussin de plus de quatre secondes devant Hamilton, et l'enjeu consistait alors à déterminer si ses pneus allaient tenir jusqu'au bout. Les espoirs du pilote Ferrari de freiner la séquence victorieuse de Mercedes se sont cependant envolés quelques tours plus tard.

Lando Norris (McLaren) a été contraint à l'abandon en raison d'un bris de suspension arrière en début de course.

Le cirque de la F1 se déplacera maintenant vers l'Europe, avec la présentation du Grand Prix de France du 21 au 23 juin.

En direct de 20:30 à 00:00
2410
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.