• Accueil
  • Les Knights prennent les devants 2-1 face aux Sharks

Les Knights prennent les devants 2-1 face aux Sharks

Les Knights prennent les devants 2-1 face aux SharksAP

LAS VEGAS - Mark Stone, Paul Stastny et Max Pacioretty ont amassé 12 points à eux seuls et les Golden Knights de Vegas ont vaincu les Sharks de San Jose 6-3, dimanche soir.

Les trois attaquants formant le deuxième trio des Golden Knights ont donné du fil à retordre à la défensive des Sharks en raison de leur vitesse, leur intensité et leur chimie. Ils ne faisaient pas partie de l'équipe lors des dernières séries, quand la troupe du Nevada a atteint la finale de la Coupe Stanley à sa première année d'existence.

Stone a enregistré un tour du chapeau et il a ajouté deux aides, Stastny a inscrit deux buts et trois assistances alors que Pacioretty a terminé le match avec un but et une mention d'aide. Leur brio a aidé les Golden Knights à prendre les devants 2-1 dans cette série de première ronde de l'Association Ouest.

«Ce trio nous a dominés depuis le début de la série, a noté l'entraîneur-chef des Sharks, Peter DeBoer. Ce sont trois très bons joueurs qui jouent à un niveau très élevé en ce moment. Nous devons trouver une façon de les ralentir.»

Les deux adversaires en découdront à nouveau mardi soir, au T-Mobile Arena de Las Vegas.

Seulement quatre autres joueurs des Golden Knights ont obtenu au moins un point dans la rencontre, dont le défenseur Shea Theodore, qui a mis la table pour trois buts des siens. Marc-André Fleury a repoussé 25 des 28 rondelles dirigées vers lui.

«Notre deuxième trio a été incroyable depuis le premier match. Il a marqué un gros but dans les premiers instants de chaque période, a affirmé l'entraîneur-chef des Golden Knights, Gerard Gallant. Ce n'est toutefois pas l'affaire d'un seul trio. En séries, c'est l'affaire de toute l'équipe et tous les joueurs doivent s'impliquer.»

Kevin Labanc, Timo Meier et Logan Couture ont été les auteurs des buts des Sharks, qui ont éprouvé plusieurs difficultés en défensive en plus d'avoir offert six avantages numériques à leurs opposants.

Martin Jones n'avait pas fait long feu lors du troisième duel de la série, étant chassé après moins de sept minutes de jeu après avoir alloué trois buts sur sept tirs. Cette fois, il a pris part à tout le match, mais il a malgré tout cédé six fois en 40 lancers.

Il ne fallait pas arriver en retard pour le début de cette partie. Seulement 16 secondes après la mise en jeu initiale, Stone s'est faufilé entre les défenseurs Erik Karlsson et Brenden Dillon avant de soulever la rondelle du revers par-dessus le bras gauche de Jones.

Pacioretty a doublé l'avance des Golden Knights grâce à son arme favorite. Lors d'une supériorité numérique, l'ailier a profité de la circulation devant le filet pour décocher un tir des poignets vif qui a fait bouger les cordages.

Grâce à un but avant la fin du premier vingt, les Sharks ont réussi à réduire l'écart, mais leur retour sur la glace en deuxième période a ressemblé à leur première présence en début de rencontre. Dès la 21e seconde, Stastny a sauté sur un retour de lancer de Pacioretty et il a logé le disque par-dessus la mitaine de Jones. Stastny a refait des siennes dans les dernières minutes de la période médiane, lorsqu'il a habilement redirigé une passe de Stone alors que son équipe évoluait avec un joueur en plus.

Les partisans des Golden Knights pensaient peut-être que les visiteurs avaient appris leur leçon, mais au troisième engagement, Stone n'a eu besoin que de 36 secondes pour ajouter à l'avance des siens. Couture et Meier ont bien voulu donner espoir aux Sharks grâce à deux buts rapides, mais Stone a fermé les livres en complétant son premier tour du chapeau en carrière dans la LNH.

«Nous mettons nos meilleurs joueurs sur la patinoire pour amorcer les périodes. C'est à ce groupe de s'assurer que nous sommes prêts et de faire le travail, a mentionné DeBoer. Il n'y a pas vraiment de jumelage en début de période, ce sont nos meilleurs contre les leurs.»

1030
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.