• Accueil
  • «J’ai envie d’amener d’autres choses à mon sport» -Mikaël Kingsbury
98.5 Sports

«J’ai envie d’amener d’autres choses à mon sport» -Mikaël Kingsbury

«J’ai envie d’amener d’autres choses à mon sport» -Mikaël Kingsbury
Yanick Bouchard, Mikaël Kingsbury et Paul Arcand
98,5 FM

Fraichement débarqué du Kazakhstan et au lendemain d'une tournée médiatique endiablée, le champion du monde de ski acrobatique (bosses) et gagnant d'un huitième Globe de cristal en carrière, Mikaëel Kingsbury était en entrevue avec Paul Arcand et Yanick Bouchard, mercredi matin, au 98,5 FM.

Kingsbury a raconté le fait saillant de sa saison, le nouveau saut qu'il a accompli au Japon. En fait, il a été le premier skieur à atterrir un périlleux arrière avec quatre vrilles. Et il ne l'avait pratiqué qu'une seule fois à l'entraînement... Il a pris la décision de l'exécuter seulement au moment de s'élancer en compétition.

«C’était personnel, c’était pour moi, celle-là. J’étais prêt à tomber et terminer dernier. Les astres étaient alignés. J’avais un bon feeling et c’est là que c’est important de s’écouter soi-même. J’ai été le premier de l’histoire.»

À 26 ans, Mikaël Kingsbury montre un palmarès historique: Huit Globes de cristal, 56 victoires en Coupe du monde, 81 podiums en 99 compétitions, quatre titres de champion du monde, deux médailles olympiques, dont l'or à Pyeonchang en 2018...

Où et quand cela s'arrêtera-t-il?

«Au point où je suis rendu, j’ai envie d’amener d’autres choses à mon sport… C’est ce qui fait que notre sport continue de pousser vers l’avant. Mikaël Kingsbury va être reconnu pas seulement par ses résultats, mais aussi par une legacy (héritage), par  les choses que j’apporte au sport et ça, c’est une grande première que j’ai apportée.»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.