• Accueil
  • Ski alpin: Vonn mérite le bronze à sa dernière course en carrière

Ski alpin: Vonn mérite le bronze à sa dernière course en carrière

Ski alpin: Vonn mérite le bronze à sa dernière course en carrière Photo: AP
Lindsey Vonn

ARE, Suède — Disputant sa toute dernière course, Lindsey Vonn s'est retirée avec panache en accédant à la troisième marche du podium en descente, dimanche, à l'occasion des championnats mondiaux de ski alpin.

Cinq jours après une chute en super-G, l'Américaine a rebondi avec le bronze, derrière la Slovène Ilka Stuhec et la Suisse Corinne Suter.

«J'ai tout donné et c'était ça mon but, tout simplement, a dit Vonn. Je pense que je n'avais jamais été aussi nerveuse, mais je voulais tellement finir en beauté.»

C'est sur la même piste, aux Mondiaux de 2007, que Vonn a mérité les deux premières médailles majeures de sa carrière. Dimanche, c'est une athlète radieuse qui a salué la foule, au terme du tracé.

«J'ai eu beaucoup de mal à contrôler mes nerfs, ce qui n'est pas moi, a dit Vonn. Je suis juste contente d'avoir rallié l'arrivée. Et je suis saine et sauve. J'ai évité de me blesser. Mon copain et ma famille sont heureux.»

Vonn avait prévu de prendre sa retraite en décembre, mais elle a récemment devancé ses projets en raison de douleurs persistantes aux genoux, les deux ayant fait l'objet d'opérations. Elle a aussi chuté lors du super-G mardi, se relevant avec un œil au beurre noir et une côte meurtrie.

«Merci Lindsey: tu seras toujours une étoile», pouvait-on lire sur un panneau, au bord du parcours.

Après la course, Vonn a donné l'accolade au Suédois Ingemar Stenmark, le seul skieur à avoir remporté plus de courses en Coupe du monde qu'elle - 86 à 82.

«Je suis heureuse d'avoir pu terminer en force et devant autant de gens, a confié Vonn. J'aurais voulu que ma mère, mon frère et ma sœur puissent y être mais la moitié de la famille est ici, donc c'est bien. J'ai savouré le moment. Ingemar se trouvant dans la zone d'arrivée, c'est la plus belle chose qui m'est arrivée dans la vie.»

Stuhec a battu Suter par 23 centièmes et Vonn par 49 centièmes. L'Américaine est devenue la seule skieuse avec une médaille ou plus lors de six Mondiaux.

À 34 ans et 115 jours, Vonn est également devenue la plus âgée à remporter une médaille aux championnats du monde, éclipsant Veronika Velez-Zuzulova (l'épreuve mixte par équipe en 2017, à 32 ans et 214 jours).

Trois heures avant la course, il neigeait énormément, mais le ciel s’est rapidement éclairci. Cependant, le brouillard et le vent ont obligé les organisateurs à raccourcir le parcours. Cela a réduit la pression exercée sur les genoux de l'Américaine.

«Ça m'a vraiment aidé de commencer plus bas, a dit Vonn. La partie supérieure était un peu bosselée et avec mon genou, c'est vraiment dur pour le corps. Je savais que j'avais une bonne chance et, heureusement, juste avant mon départ, à l'opposé du super-G, le soleil est sorti. Je me suis dit, 'c’est ma journée'. J'ai tout donné, comme toujours. J’ai chassé la nervosité pour juste apprécier l'instant. J’aime aller vite. C’était une journée parfaite pour la descente.»

L'Ontarienne Romi Renne a fini 28e, quatre positions devant Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin. 

En direct de 03:00 à 07:00
1123
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.