12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • L'Ontarienne Bianca Andreescu rejoint Eugenie Bouchard au tableau principal à Melbourne 

L'Ontarienne Bianca Andreescu rejoint Eugenie Bouchard au tableau principal à Melbourne 

L'Ontarienne Bianca Andreescu rejoint Eugenie Bouchard au tableau principal à Melbourne 

MELBOURNE, Australie — L'Ontarienne Bianca Andreescu a rejoint la Montréalaise Eugenie Bouchard au tableau principal des Internationaux de tennis d'Australie.

Andreescu menait 6-0 et 4-1 au moment du retrait de Tereza Smitkova, son adversaire tchèque.

Après avoir vaincu Caroline Wozniacki, la championne en titre des Internationaux d'Australie l'an dernier, ainsi que Venus Williams la semaine dernière à Auckland, la joueuse âgée de 18 ans aimerait bien poursuivre sa lancée en éliminant d'autres joueuses étoiles la semaine prochaine à Melbourne Park, dont la no 1 mondiale Simona Halep et Serena Williams.

«Après tout ce qui s'est produit la semaine dernière, je crois que je peux me rendre assez loin la semaine prochaine. Je profite simplement du rythme que je me suis donné... J'espère que ça se poursuivra... Je crois que j'en ai profité au maximum pendant les matchs de qualifications, donc je suis très satisfaite.»

Après avoir obtenu son billet pour le tableau principal — ce n'est que la deuxième fois qu'elle y parvient dans un tournoi du Grand Chelem après Wimbledon en 2017 —, Andreescu a mis la table pour un duel de premier tour contre l'Invitée américaine Whitney Osuigwe, qui a conclu la dernière année au 226e échelon mondial.

Elles font partie de la même moitié de tableau qu'Halep et la septuple championne des Internationaux d'Australie Serena Williams, mais dans la portion inférieure.

Andreescu s'est fait remarquer en participant à la finale la semaine dernière à Auckland, et elle espère maintenant pouvoir réaliser une performance suffisante la semaine prochaine à Melbourne pour améliorer suffisamment son classement afin d'éviter le processus de qualifications lors du prochain tournoi majeur.

«Mon objectif était, au début de l'année, d'accéder directement au tableau principal des Internationaux de France — en évitant les qualifications. Je crois que je me suis rapprochée de mon objectif.»

Andreescu, de Mississauga, en Ontario, a grimpé de 45 places au classement la semaine dernière pour se retrouver au 107e échelon mondial, et elle a suscité beaucoup d'intérêt au Canada.

«Ouais, de toute évidence. J'ai reçu plein de messages. J'ai de plus en plus d'abonnées, particulièrement parmi les politiciens. C'est un honneur — je remercie tout le monde pour l'appui. J'ai reçu un message d'une jeune fille, qui m'a écrit pour me dire qu'elle avait commencé à jouer au tennis à cause de moi. C'est assez touchant.»

Selon Andreescu, c'est un conseil reçu il y a quelques années d'Halep, qui lui avait recommandé de disputer plus de tournois professionnels que juniors, qui est à l'origine de ses récents succès.

«Je gagne de plus en plus d'expérience en jouant dans les gros tournois, et je crois que ça m'aidera à plusieurs niveaux. C'est la deuxième fois que je me qualifie pour le tournoi majeur. Je suis très satisfaite de mon jeu en ce moment, de la façon dont mon corps se comporte et de ma condition mentale.»

Polansky subit l'élimination

Le Canadien Peter Polansky a de son côté subi l'élimination à la dernière étape qui aurait pu le mener au tableau principal du simple masculin.

Dixième tête de série des qualifications et 118e au monde, Polansky a baissé pavillon 6-4 et 6-4 en 90 minutes, face à l'Australien Thanasi Kokkinakis, 145e.

Polansky a été victime de 18 as et n'a eu que deux chances de briser son rival, sans capitaliser. Kokkinakis a obtenu sept balles de bris et en a converti deux, une lors de chaque set.

Il a réussi le coup lors du cinquième jeu de la manche initiale puis lors du neuvième jeu du deuxième set, ce qui lui permettait alors de prendre une avance de 5-4.

Dans la défaite, Polansky n'a pas joué de façon erratique, réalisant cinq as, 24 coups gagnants et 17 fautes directes. L'Australien lui a cependant été supérieur avec 33 coups gagnants.

Polansky espérait devenir le troisième Canadien à accéder au tableau principal du simple masculin, et le seul par la voie des qualifications. Milos Raonic, 16e tête de série, et Denis Shapovalov, classé 25e, étaient déjà assurés de prendre part au tournoi.

En direct de 10:00 à 12:00
2898
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.