• Accueil
  • Un tout nouveau format pour le Championnat canadien

Un tout nouveau format pour le Championnat canadien

Un tout nouveau format pour le Championnat canadienLa Presse canadienne
Nacho Piatti face aux joueurs des WhiteCaps lors du match retour du Championnat canadien le 18 juillet 2018

Avec l’arrivée d'une nouvelle ligue de soccer au pays, la Première ligue canadienne (PLC), Soccer Canada n’avait plus le choix que de restructurer le championnat canadien. Pas moins de 13 équipes disputeront le tournoi de 24 matchs répartis sur cinq rondes. 

Pour ce qui est de l’Impact, l'équipe devra gagner trois séries aller-retour pour mettre la main sur le Coupe des Voyageurs et se qualifier pour la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Pendant que les clubs de la PLC et deux autres clubs invités se disputeront les deux premiers tours du tournoi, l’Impact, les Whitecaps de Vancouver et le Fury d’Ottawa de la USL attendront les trois clubs toujours en vie au troisième tour.

Ces séries de deux matchs auront lieu les 10 et 24 juillet prochain.

C’est donc certain que l’Impact disputera au moins une ronde aller-retour contre un club de la PLC ou un club semi-pro invité, comme Blainville ou Vaughn.

La nouvelle PLC possède des clubs dans les villes de Halifax, York, Victoria, Calgary, Edmonton, Halifax et Winnipeg.

Après cette troisième ronde, le Toronto FC se joindra à la danse et obtiendra un laissez-passer pour le quatrième tour, en vertu du fait qu’ils sont champions en titre du tournoi. La quatrième ronde se jouera aussi sur des séries aller-retour de deux matchs qui auront lieu les 7 et 14 août.

Et finalement, les deux clubs toujours en vie s’affronteront en grande finale, au cinquième et dernier tour, les 18 et 25 septembre.

Twitter 
@CanadaSoccerFR
 

Source: Twitter  @CanadaSoccerFR  

Le bon et le moins bon

Le fait de forcer des équipes de la MLS à jouer dans des stades de la PLC risque de mousser l’intérêt pour le soccer et pour la MLS un peu partout au pays, même si, disons la vérité, il ne faut pas s’attendre à ce que les meilleurs joueurs de ces formations soient habillés pour ces matchs.

Pour la première fois de l’histoire du soccer canadien, le pays possède maintenant un tournoi qui touchera les quatre coins du pays. Il faut s’attendre à ce que la PLC prenne de l’expansion lors des prochaines années, possiblement avec des nouvelles équipes en Saskatchewan et au Québec.

Ce qui est moins intéressant pour l’Impact, c’est que ce tournoi, qui s’avère parfois une épine dans le pied des entraîneurs, se jouera sur six matchs au lieu de quatre. Dans le passé, les équipes MLS ne jouaient au maximum que quatre matchs pour mettre la main sur la Coupe des Voyageurs. Pour les clubs de la MLS - pour qui le calendrier est déjà très condensé -, ça deviendra un casse-tête épouvantable.

Par ailleurs, la finale du Championnat canadien se jouera en plein mois de septembre alors que les équipes MLS seront en pleine course aux séries éliminatoires et auront besoin de tous leurs meilleurs éléments pour s’assurer une place en séries. Comment feront-ils pour jouer une finale, en alignant le meilleur club possible en milieu de semaine, tout en gardant ces joueurs frais pour la fin de la saison MLS, dont les matchs se joueront les weekends? Ça deviendra pratiquement impossible et les entraineurs devront faire des choix, ce qui risque de nuire au spectacle.

Comme dans le passé, pour chacun de ces matchs, chaque équipe doit aligner un minimum de trois joueurs canadiens au sein de son onze partant.

 

1926
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.