• Accueil
  • À Tampa, des projets de stades, ils connaissent ça!

À Tampa, des projets de stades, ils connaissent ça!

À Tampa, des projets de stades, ils connaissent ça!
Déshydraté, Lemieux a été hospitalisé deux jours avant son combat. | À Tampa, ils connaissent ça les plans de stades! | Pacioretty laissé de côté à Las Vegas ?

5:26

Le possible retour des Expos a fait en sorte que les amateurs de baseball de Montréal se sont intéressés davantage au projet de stade des Rays à Ybor City, qui finalement n’aboutira pas. Mais les Rays n’en sont pas à un premier échec. Les Rays se cherchent un nouveau domicile depuis 11 ans et des projets ils en ont vu plus d’un achopper.

2007

En 2007, les Rays dévoilent une première maquette d'un projet qu’ils appelleront «Major League Downtown». C’est au Al Lang Stadium, là où s’entraine l’Impact lors de son camp d’entrainement, à St. Pete que les Rays avaient l’intention d’ériger le stade muni d'un toit rétractable. Le Al Lang Stadium est situé seulement quelques kilomètres à l’Est du Tropicana Field.

Le Stade de 34 000 places devait ouvrir ses portes en 2012, mais l’équipe n’a pas pu trouver les fonds nécessaires et le projet a avorté en 2008.

Depuis ce temps, ce sont les Rowdies de Tampa Bay de la USL qui s'y sont installés. Ils espèrent un jour faire le saut en MLS et agrandir le vieux stade.

Curieusement, en 2018, ce sont justement les Rays qui ont mis la main sur les Rowdies.

2012

En septembre 2012, les Rays reviennent à la charge avec un projet de stade qui portera le nom de «Rays Park at Carillon».

Le concept avait été appuyé par la compagnie de développement CityScape. Le stade devait être érigé à Carillon, quelques kilomètres au nord du site actuel du Tropicana Field.

Le projet, qui devait coûter entre 424M$ et 574M$, aurait été conçu pour 35 000 places. La fluctuation du coût du stade variait selon le type de toiture, qui n’avait toujours été officialisée.

2017

Cette fois-ci sera la bonne! En 2017, les Rays dévoilent la maquette du «Ybor Stadium». C’est là où les Rays planifient déménager leur équipe. Ybor City, situé près du centre-ville de Tampa, a besoin d’être revigoré et c’est par l’entremise de la construction d’un stade qu’on espère remettre le quartier au goût du jour.

Le propriétaire Stuart Sternberg promet d’injecter 150M$ de sa poche sur les 900M$ nécessaire à la construction du stade et des installations environnantes. Heureusement pour lui, la ville de St. Pete lui donne jusqu’au 31 décembre 2018 pour en venir à une entente avec le comté de Hillsborough pour la construction du stade.

Malheureusement, à quelques semaines de la date limite, les Rays admettent qu’il ne sera pas nécessaire de demander une prolongation pour poursuivre les négociations puisque le dossier n’avance tout simplement pas assez vite. Un autre stade dans la région de Tampa qui ne verra pas le jour.

Au Tropicana jusqu’en 2027

Le Tropicana Field, qui a vu le jour en 1990 a eu comme premier locataire le Storm de Tampa Bay de la Arena Football League. À partir de 1993, ils ont partagé le stade avec le Lightning de Tampa Bay de la LNH, c’est alors que le stade prend le nom de «Thunderdome».

C’est seulement lors de l’expansion de la MLB de 1996 qu’arrivent les Rays. Malheureusement, malgré une capacité de près de 37 000 places, les amateurs n’aiment pas le stade et les foules sont décevantes.

Le «Trop» est trop loin du centre-ville de Tampa et le stade ne ressemble en rien à un stade moderne du baseball majeur. D’ailleurs, c’est un des derniers stades de type «caverne» toujours en opération dans le baseball, mis à part le «Rogers Center» de Toronto et le «Coliseum» à Oakland.

C’est donc après seulement 11 ans au «Tropicana Field» que les Rays commencent à se chercher un nouveau domicile. Malheureusement pour eux, ils cherchent encore en 2018 et il se pourrait bien que les Rays demeurent liés contractuellement à ce stade jusqu’en 2027. À moins bien sûr que le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, en décide autrement, lui qui pourrait bien forcer le déménagement des Rays sous d’autres cieux.

Les week-ends de Paul Houde
En direct de 07:00 à 11:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.