• Accueil
  • NBA à Montréal:«On a le bon profil» -Michael Fortier

NBA à Montréal:«On a le bon profil» -Michael Fortier

NBA à Montréal:«On a le bon profil» -Michael Fortier PC/Ryan Remiorz
Kevin Gilmore et Michael Fortier

Cela fait des années que l'on parle du retour potentiel des Expos à Montréal. Pourrait-on, en plus, voir l'arrivée d'une équipe de la NBA dans la métropole québécoise? Le sénateur Michael Fortier croit que oui.

Fortier, l'instigateur du projet, Michel Leblanc, le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, et l'ex-vice-président du Canadien de Montréal Kevin Gilmore, ont moussé l'idée, mercredi, auprès des différents médias de la métropole.

Les trois hommes ont annoncé lors d'un point de presse que Stéphan Crétier, le président fondateur et chef de la direction de GardaWorld, serait le premier investisseur majeur lié au projet. L'homme d'affaires serait prêt à débourser de 150 à 200 millions $ pour l'obtention d'une équipe de basketball. Cela dit, on estime que le coût d'une franchise serait de 1,5 à 2 milliards de dollars américains. Peut-on penser trouver des investisseurs locaux ayant une telle somme sous la main?

« Il y a plus de gens que vous croyez qui sont intéressés à faire ce type d'investissement, a déclaré Michael Fortier au micro de Mario Langlois, aux Amateurs de sports. Ce n'est pas qu'à Montréal qu'il y a une richesse exceptionnelle qui s'est crée. Dans ma sphère d'activités (finance), il y a plusieurs gens qui cherchent à diversifier leurs investissements et, ou, qui s'intéresse au sport professionnel. On pense que l'argent est là. Il va juste falloir trouver l'investisseur. »

« Monsieur Crétier a une entreprise qui opère dans 33 pays: 65 000 employés. M. Crétier est capable de travailler avec à peu près n'importe qui sur la planète, d'ici ou d'ailleurs. On a le bon profil. Nous, on ne se limite pas à des fortunes canadiennes. Et je vous disais que les discussions que l,on a depuis les derniers mois, je vous dirais que ce sont surtout des gens à l'extérieur du pays. »

Pas d'expansion

Si l'objectif de trouver des investisseurs s'annonce ardu, le plus important écueil est sans nul doute... la NBA. Le commissaire du circuit, Adam Silver, a maintes fois déclaré qu'il n'envisageait pas d'expansion à court terme.

Les investisseurs savent fort bien que Montréal n'est pas le « plan A » de la NBA, mais ils sont prêts à jouer les seconds violons pour l'instant.

« On réalise très bien qu'on est un plan B, mais ça ne nous importune pas du tout. Et ça ne nous importune pas du tout. Je préfère être 'l'underdog'. Mais on rentre dans ce portrait sachant très bien que Montréal, pas seulement auprès des acteurs de la NBA, mais de plusieurs personnes aux États-Unis, peu importe le milieu, plusieurs ont une vision de Montréal qui figée dans le temps.

« La première étape, c'est de réunir des investisseurs, a souligné Gilmore. Dans l'éventualité où il y aurait une expansion, ce sera à ce groupe de convaincre la ligue que Montréal est un marché très attrayant. Je pense que l'analyse objective qu'on a faite, ça surprend beaucoup de gens. Je pense que ça va faire partie de notre travail pour nous assurer que la ville de Montréal est sur le radar de la ligue.

« Aujourd'hui, c'est le début, a averti Leblanc. Il ne faudrait pas rapporter que c'est une question de mois, voire même de quelques années. On commence notre démarche, mais on sera prêt. C'est ça le message.

Le groupe a aussi eu des discussions préliminaires avec le Groupe CH pour la location éventuelle du Centre Bell, où cette équipe souhaiterait disputer ces matchs. Si Geoff Molson a démontré de l'intérêt, il n'a rien promis puisqu'il n'y a personne avec qui négocier pour l'instant. Des groupes de médias auraient aussi été approchés — autant canadiens, nord-américains, qu'internationaux —, mais Fortier n'a pas voulu les nommer pour l'instant.

« Geoff Molson, pour l'instant, il a l'immeuble, note Michael Fortier. Je lui ai parlé dès le début, c'est évident. Et ce qui est attrayant, c'est que l'on ne demande pas d'argent public. »

 

Écoutez les entrevues...

En direct de 19:00 à 22:00
2339
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.