• Accueil
  • Les Jeux du Québec, terreau fertile pour les recruteurs

Les Jeux du Québec, terreau fertile pour les recruteurs

Les Jeux du Québec, terreau fertile pour les recruteursPhoto Sportcom
Loïc-Fabien et Guy Marcel Sany-Kong

Thetford Mines, le 1er août 2018 – Au-delà des nouvelles amitiés, des records et des médailles, les Jeux du Québec sont aussi une occasion pour certains jeunes de se faire remarquer par les recruteurs. Une opportunité que Loïc-Fabien et Guy Marcel Sany-Kong (Capitale-Nationale) ainsi que Dohryen Rinaldi Demas (Laval) souhaitent saisir.

Qu’ont en commun ces trois joueurs de soccer U13 à part le fait qu’il s’agit de leur première expérience à ce grand rassemblement sportif qu’est la 53e Finale des Jeux du Québec – Thetford 2018 ? Ils sont tous suivis par l’Académie de l’Impact de Montréal.

« Cette Académie aide les jeunes dans leur formation vers le niveau professionnel. Ça me motive à me dépasser dans l’équipe. Il y a d’autres joueurs qui sont suivis comme nous ici. Les recruteurs viennent aux Jeux du Québec pour découvrir d’autres talents dans toutes les régions », a dit Loïc-Fabien, finaliste du Tournoi des Sélections 2017.

« Les Jeux, ça ouvre des portes pour les athlètes qui veulent jouer chez les professionnels et se faire remarquer par les différents recruteurs. Cette compétition aide dans le développement du joueur. L’Académie de l’Impact est un bon tremplin pour s’améliorer, comme le Centre national de haute performance, et pour m’aider à joindre un jour l’équipe canadienne », a renchéri Dohryen.

Dohryen Rinaldi Damas

Source: Dohryen Rinaldi Damas

Rivalité amicale

S’ils partagent un point commun, c’est toutefois comme rivaux que les trois joueurs se retrouveront sur les terrains.

« Je connais beaucoup de gars de Lanaudière et du Lac-Saint-Louis à cause des tournois que nous jouons dans la saison. Je croise toujours au moins une personne que je connais depuis que je suis ici. J’aime les matchs avec un haut niveau de compétition et du suspense et ça sera le cas ici », a dit Dohryen, qui joue en sélection provinciale comme athlète surclassé après avoir été sélectionné par les équipes du Québec U14.

Pour Guy Marcel, partager le vestiaire avec son frère jumeau ne sera pas nouveau.

« On a déjà fait plusieurs compétitions ensemble, dont la Coupe Danone des Nations. Être dans la même équipe, ce n’est pas une surprise. L’ambiance des Jeux est bien et nous avons du temps pour nous amuser aussi », a-t-il conclu.

À l’issue de la deuxième journée de la compétition de soccer, la Capitale-Nationale a gagné 3-1 face à l’Outaouais, tout comme Laval, qui a balayé le Sud-Ouest 8-0. Les trois joueurs comptent bien avoir le mot de la fin et ne visent rien de moins que l’or.

Parlons-nous
En direct de 20:00 à 22:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.