12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • La force tranquille de Florence Fillion et d'Alex Dussault

La force tranquille de Florence Fillion et d'Alex Dussault

La force tranquille de Florence Fillion et d'Alex DussaultPhoto Maxime Riendeau
Florence Fillion en action au triathlon

Thetford Mines, 30 juillet 2018 – L’adversité, c’est un mot que les athlètes connaissent bien. Parlez-en à Florence Fillion (Laval) et à Alex Dussault (Capitale-Nationale), qui ont surmonté de nombreux défis pour être présents à cette 53e Finale des Jeux du Québec – Thetford 2018.

À 12 ans, la Lavalloise a bien failli faire une croix sur ses premiers Jeux. En action au triathlon, Florence a fait face à pas une, mais trois blessures dans les derniers mois.

« En décembre, je me suis déchiré le ligament dans le pouce en ski, alors je n’ai pas fait de sport pendant deux mois, a noté l'adolescence. Ç’a retardé mon entraînement. Un mois après mon rétablissement, je me suis cassé le petit doigt en éducation physique. »

« Une semaine avant les Jeux, au Triathlon de Laval organisé par mon père, je me suis blessée au pied en sortant de l’eau. J’ai poursuivi ma course et j’ai fini première. J’étais sensée avoir des points de suture, mais je n’avais pas assez de peau sur ma blessure pour procéder, alors tout ce que je pouvais faire, c’était attendre. Je suis passé à deux doigts de ne pas venir aux Jeux. »

C’est surtout sur l’aspect psychologique que Florence a travaillé afin d’être prête pour le grand rassemblement.

« J’étais vraiment, vraiment désespérée. Je ne pensais pas que j’allais y aller. C’était vraiment difficile de me dire que j’avais des chances de me qualifier. J’ai trouvé la persévérance pour y arriver. Avec tout le chemin que j’ai fait, je suis vraiment contente d’être ici ! »

Dans la catégorie 12-15 ans, elle a fini 34e de l’épreuve individuelle avec sillonage (375 m, 10 km et 2,5 km) dimanche et 37e au contre-la-montre individuel (200 m, 5 km et 1,5 km) lundi.

« J’ai atteint mon objectif de finir mes courses ! »

La rédemption pour Alex Dussault

À 17 ans, le Québécois Alex Dussault participe à ses troisièmes et derniers Jeux en tir à l’arc. Si en 2014 il a remporté l’or en arc recourbé 3D et l’argent au secteur concentrique arc recourbé, ce fut une tout autre histoire aux Jeux de Montréal.

« En 2016, j’ai eu une grosse baisse de performance qui a duré une bonne partie de l’été, notamment pendant les Jeux. J’étais perdu et je me remettais en question. J’ai dû réapprendre ma technique et j’ai changé d’entraîneur. Ç’a joué beaucoup sur mon mental et ça m’a pris une bonne année avant d’avoir de bonnes performances. »

 

Photo Sportcom

Source: Photo Sportcom

En plus de devoir faire preuve de résilience, Alex a dû raviver la flamme de sa passion pour le tir à l’arc.

« Ça m’a pris un an ou deux pour vraiment aimer le tir à l’arc à nouveau. Pas seulement aimer tirer au centre de la cible, mais apprécier mon sport d’un autre point de vue. J’ai remonté la pente et je suis ici aujourd’hui. Il n’y a pas beaucoup de gens qui en sont à leurs troisièmes Jeux. »

Lors des préliminaires de la catégorie 15-17 ans secteur concentrique arc recourbé dimanche, il a terminé au premier rang avec 509 points. Toutefois, il repartira de la région avec une sixième place au classement général après avoir été éliminé dans les quarts de finale.

En direct de 11:00 à 18:00
1218
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.