nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Un nouvel album et une tournée pour le duo montéralais Milk & Bone

Un nouvel album et une tournée pour le duo montéralais Milk & Bone

Un nouvel album et une tournée pour le duo montéralais Milk & Bone Photo: LePigeon
Les deux chanteuses-musiciennes de Milk & Bone, Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne

Le duo québécois Milk & Bone a présenté son deuxième album intitulé Deception Bay, le 2 février. Notre animatrice Isabelle Maréchal a reçu en studio les chanteuses-musiciennes Laurence Lafond-Beaulne et Camille Poliquin.

Milk & Bone a été formé en 2013. Le groupe offre une électro-pop qui met l'accent sur les synthétiseurs et les harmonies vocales envoûtantes.

Les deux Montréalaises ont notamment reçu le prix Révélation de la SOCAN 2015. Depuis la sortie de leur premier disque, Little Morning (en 2015), elles ont livré plusieurs concerts au Canada, aux États-Unis et dans divers pays européens.

Le premier extrait du nouvel album, Daydream, a été écouté deux millions deux fois sur Spotify. À vrai dire, leur popularité est exponentielle sur différentes plateformes numériques.

 Malheureusement, elles ont souligné durant leur entretien que seulement une infime partie des profits engrangés par la vente de leur musique sur Internet leur ait attribuée. En effet, il est de plus en plus difficile de tirer son épingle du jeu dans l'univers de la musique. D'ailleurs, cette problématique a été abordée par de nombreux artistes et intervenants du milieu depuis quelques années. 

«C’est très difficile, a affirmé Laurence Lafond-Beaulne. Nos fans sont majoritairement sur les plateformes numériques. C’est génial puisque ça fait découvrir notre musique à l’international. Mais, les redevances sont ridicules en ce moment. C’est dur de vivre de la musique.»

Une rampe de lancement

Au dire de Camille Poliquin, les plateformes comme Spotify peuvent grandement aider à la promotion de la musique d’un jeune groupe ou d’un nouvel artiste. Pour la suite de la carrière, c’est plus ardu.  

Le téléchargement d’une chanson rapporterait à Milk & Bone une fraction d’un sous. Camille Poliquin a évoqué en fait quelques centièmes d'un cent.

Quant à la vente des vinyles et des disques compacts, ils sont en chute libre depuis une bonne décennie.

Cela dit, les deux membres de Milk & Bone ne baissent pas les bras, bien au contraire.

Elles incitent les gens à assister à leur spectacle. D’ailleurs, leur nouvelle tournée de concerts commencera le 1er mars, à Toronto.  

Milk & Bone visitera aussi d'autres villes canadiennes comme Québec et Montréal. Le duo donnera par ailleurs plusieurs spectacles dans d'autres villes nord-américaines et européennes.  

En direct de 05:30 à 10:00
1565
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.