• Accueil
  • «On a voulu s'adapter à la réalité québécoise» -Yan England
Les bracelets rouges

«On a voulu s'adapter à la réalité québécoise» -Yan England

«On a voulu s'adapter à la réalité québécoise» -Yan England
Crédit photo: La Presse Canadienne / Ryan Remiorz

Le réalisateur Yan England était au micro de Paul Houde pour discuter de la série qu’il réalise, Les bracelets rouges.

Initialement créée en Catalogne, cette production télévisuelle est inspirée de l’histoire d’Albert Espinosa, qui était atteint de cancer lorsqu’il était jeune et qui a vécu à l’hôpital de 14 à 24 ans.

Yan England mentionne que les scénaristes de la série ont pu avoir certaines libertés. Il souligne que ceux-ci ont créé un personnage n’existant pas dans la série catalane et ont pu changer certains personnages, sans nuire au scénario.

De plus, il ajoute que l’équipe de production a voulu créer la série de façon à ce qu’elle reflète le quotidien dans les hôpitaux québécois.

«Tous les membres de l’équipe, les artisanes et artisans, ont été s’informer sur notre réalité à nous au Québec, dans les hôpitaux, pour rendre ça le plus vrai et authentique possible parce que c’était ça qu’on voulait, autant sur le langage que leurs maladies, leurs handicaps ou troubles.»

Yan England souligne aussi l'authenticité des textes des personnages. Il abonde que dans chacun des épisodes, le téléspectateur découvrira des facettes sur les parents et les jeunes.

«Les auteurs ont trouvé une façon de nous faire vivre les deux côtés de la médaille, tant les jeunes, que les parents. Sur les médias sociaux, des parents et des jeunes m’ont écrit pour me dire qu’il y a de quoi plaisant pour suivre cette série-là.»

Sur la liste de distribution, on peut retrouver Sébastien Delorme, Noah Parker, Marie-Chantal Perron, Anthony Therrien, Catherine Renaud, David Savard et plusieurs autres.

Cette télé-série est diffusée à TVA.

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.