• Accueil
  • Guillaume Lemay-Thivierge réclame 1,85 M$ à La Presse
Statut de non-vacciné dévoilé

Guillaume Lemay-Thivierge réclame 1,85 M$ à La Presse

Guillaume Lemay-Thivierge réclame 1,85 M$ à La Presse
Guillaume Lemay-Thivierge
Capture d'écran/Facebook

Estimant que son statut vaccinal relève de sa vie privée, Guillaume Lemay-Thivierge a déposé une poursuite de 1 850 000 dollars contre La Presse. 

En septembre dernier, Patrick Lagacé et Hugo Dumas ont dévoilé que Guillaume Lemay-Thivierge avait perdu un contrat de professionnel à la télévision parce qu’il refusait de se faire vacciner contre la COVID-19. 

Par la suite, le populaire acteur et animateur a également perdu un faramineux contrat publicitaire avec un concessionnaire automobile. 

Affirmant que les deux journalistes de La Presse ont dévoilé des informations personnelles sans son consentement, Guillaume Lemay-Thivierge a déposé une poursuite de 1 850 000 dollars contre le quotidien au palais de justice de Montréal en décembre dernier. 

«Cette histoire a fait grand bruit. Il a perdu des contrats publicitaires, notamment un gros contrat qu’il avait avec une marque automobile. Je pense qu’il essaie de se défendre comme il le peut. Mais j’ai l’impression que le mal est fait. Est-ce que cette poursuite a pour objectif de dévier l’opinion publique et se refaire d’une certaine façon une réputation?»

«Guillaume Lemay-Thivierge a fait de nombreuses publications qui sont ressorties dans les médias. De façon générale, les célébrités et les influenceurs se dévoilent énormément sur les réseaux sociaux. Et il y a toujours un effet boomerang qui finit par revenir et qui finit par leur nuire. Mais reste à savoir si légalement La Presse avait raison ou pas de dévoiler le statut vaccinal de Guillaume Lemay-Thivierge?»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.