• Accueil
  • Documentaire «Roadrunner: A Film About Anthony Bourdain» | «La réalisation est venue me chercher; dans la salle c'était un moment de communion»

Documentaire «Roadrunner: A Film About Anthony Bourdain» | «La réalisation est venue me chercher; dans la salle c'était un moment de communion»

Documentaire «Roadrunner: A Film About Anthony Bourdain» | «La réalisation est venue me chercher; dans la salle c'était un moment de communion»Photo : Mike Pont / WireImage / Getty Images
Anthony Bourdain, en 2016

Le film documentaire Roadrunner: A Film About Anthony Bourdain, sorti en salle à la mi-juillet, aborde les déboires et les succès, les passions et les démons du célèbre chef cuisinier et animateur américain, décédé il y a trois ans. Voici la critique de notre chroniqueuse culturelle Émilie Fournier.

Critique du film documentaire «Roadrunner: A Film About Anthony Bourdain»

2:06

«C'était un punk, un anti-conformiste. Il avait toujours en quête d'une forme de vérité dans l'humain, d'où le voyage, la nourriture et les rassemblements. J'avais presqu'envie de ne pas aimer ce film documentaire, car il ne l'aurait probablement pas aimé. Il n'était pas dans la consécration. Force est d'admettre que la réalisation Morgan Neville est venue me chercher. Dans la salle, il s'est aussi passé quelque chose à la fin du film. Tout le monde est resté à sa place, dans un silence complet. Des gens pleuraient. C'était un moment de communion.» 

Ce film a été réalisé par Morgan Neville, un respecté cinéaste qui a fait plusieurs documentaires dans le passé.

Pour produire Roadrunner: A Film About Anthony Bourdain, il a pu compter sur une variété de documents d’archives.

Durant une quinzaine d’années, Anthony Bourdain a animé plusieurs émissions de télévision sur la cuisine et le voyage, dont la fameuse série Anthony Bourdain: Parts Unknown, qui était diffusée par le réseau CNN. Mentionnons aussi la série Anthony Bourdain: No Reservations, présenté sur Travel Channel.

Anthony Bourdain a aussi travaillé dans de nombreux restaurants à New York. À titre de chef, il a notamment eu un impact significatif à la brasserie française Les Halles.

Durant sa jeune carrière très mouvementée, Anthony Bourdain a notamment consommé de l’héroïne et de la cocaïne. Un jour, il a décidé qu’il en avait marre de la drogue.

Bien des pans de ses vies personnelle et professionnelle ont été divulgués dans son livre Kitchen Confidential: Adventures in the Culinary Underbelly. Cet ouvrage, très original, l’a rendu célèbre au début des années 2000 alors qu’il était âgé d’une quarantaine d’années.

Rappelons qu'Anthony Bourdain, né le 25 juin 1956 à New York, s'est suicidé. Il a été retrouvé mort par son ami, le chef Éric Ripert, le 8 juin 2018 à Kaysersberg Vignoble, en Alsace française. Bourdain avait 61 ans. 

Un logiciel pour imiter sa voix

À peine sorti en salle, le film a provoqué une controverse.

Le documentaire fait réentendre la voix d’Anthony Bourdain, qui assure toute la narration du film. Trois citations reprennent des mots que le chef a écrits, mais qu’il n’a pas prononcés avant de mourir. Le réalisateur a donc fait appel à un logiciel d’hypertrucage (deepfake, en anglais) pour utiliser ces phrases en empruntant la voix d’Anthony Bourdain. 

L’utilisation de ce procédé dans le film a suscité de nombreuses critiques, dont celle de son ex-femme, Ottavia Bourdain. 

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.