• Accueil
  • Revue de presse | «Pour la première fois, le fleurdelisé était absent du grand spectacle de la Fête nationale du Québec»

Revue de presse | «Pour la première fois, le fleurdelisé était absent du grand spectacle de la Fête nationale du Québec»

Revue de presse | «Pour la première fois, le fleurdelisé était absent du grand spectacle de la Fête nationale du Québec»Photo: 98.5
La revue de presse du 25 juin

18:33

La revue de presse du 25 juin

Détails
Belle réussite pour le grand spectacle de la Fête nationale du Québec. Petit bémol: très peu de drapeaux québécois lors de ce populaire événement.

5:11

Un grand spectacle sans beaucoup de drapeaux. | Le projet de loi 44, sur la lutte aux changements climatiques. |Un test de COVID-19 à l'Assemblée nationale s'avère négatif. | C’est la fin des bilans quotidiens de la COVID-19

10:00

Lors de sa revue de presse du 25 juin, l’animateur de Puisqu’il faut se lever, Louis Lacroix, a notamment traité du grand spectacle télévisé de la Fête nationale présenté à l’amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, qui s’est avéré un beau succès.

«J’ai beaucoup aimé la formule. Plusieurs artistes sont intervenus sur scène. Malgré l’absence de spectateurs, on a réussi à installer une certaine ambiance. […] On a remarqué toutefois qu’il y avait très peu de drapeaux du Québec. En temps normal, il est prédominant. Les gens se drapent dans le fleurdelisé. On distribue des fanions et autres objets à l’effigie du Québec.»

Ainsi, la quasi-absence de drapeaux du Québec a fait grincer des dents.

Personnalités publiques et citoyens ont notamment reproché aux organisateurs (du Mouvement National des Québécois) du spectacle d’avoir omis les drapeaux, qui sont d’ordinaire visibles partout lors des célébrations.

L’une des critiques les plus virulentes auprès du qui organise l’événement est venue de Guy Nantel, l’humoriste désormais candidat à la chefferie du Parti Québécois. «Une erreur déplorable», a-t-il dit.

L’organisatrice de la soirée, Martine Desjardins, a d’ailleurs admis l’erreur sur son compte Twitter personnel. Il a fait boule de neige. Le bureau de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a salué la qualité du spectacle tout en déplorant le manque de drapeaux du Québec dans le cadre de la célébration.

Le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, a fait le même constat.

Quelques autres sujets abordés par Louis Lacroix :

  • Un grand ménage à la Société des traversiers : 20 des 29 gestionnaires ont été remplacés au cours des derniers mois. Le PDG, Stéphane Lafaut, a donné un sérieux coup de barre en congédiant ou en réaffectant les trois quarts de ses gestionnaires. Un article paru dans le Journal de Montréal.
  • Partisanerie pour l’attribution d’aide financière sous le gouvernement Charest : selon des documents obtenus par TVA Nouvelles, une personne appelée «le pilier» en menait large au ministère de la Culture et des Communications lorsque Jean Charest était premier ministre du Québec.
  • Records de cas, hausse des hospitalisations, malades plus jeunes, le sud des États-Unis, de la Floride à la Californie, est devenu le point chaud de l’épidémie de coronavirus aux États-Unis, entraînant le retour des restrictions. Un article de l’Agence France-Presse.
  • Le bilan quotidien lié à la pandémie dévoilé mercredi démontre que le Québec n’a plus que 500 patients hospitalisés : une baisse de 15 personnes par rapport aux 24 dernières heures.
  • Avec la pandémie, les besoins des victimes d’exploitation sexuelle, qui cherchent à se sortir de l’univers de la prostitution, sont criants, soulignent des organismes qui réclament des ressources d’hébergement qui leur soient consacrées. Un texte d’ Améli Pineda écrit pour Le Devoir.
En direct de 11:00 à 18:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.