12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Sans Filtre | Jérémy Demay publie «La Vie»

Sans Filtre | Jérémy Demay publie «La Vie»

Sans Filtre | Jérémy Demay publie «La Vie»

L’humoriste et auteur franco-québécois, Jérémy Demay, a publié son troisième ouvrage le 28 octobre dernier, La Vie.

Au micro d’Isabelle Maréchal, lors de son entrevue quotidienne «Sans Filtre», l’humoriste de 36 ans discute de l’individu qu’il souhaite devenir, c’est-à-dire trouver un équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale. Il mise sur l’authenticité. Celui-ci attend d’ailleurs la naissance de sa fille prévue pour le début du mois de mars.

15:37

Sans Filtre | L'humoriste Jérémy Demay

«Je me sens enthousiaste et joyeux, et à la fois, à l’idée d’être terrifié qu’il n’y a plus juste moi. L’idée de demander si je vais être un bon papa, si je vais avoir la patience de me lever cinq fois par nuit, si je vais avoir la force physique. C’est un mélange de plusieurs émotions en même temps.  Ce n’est pas que de la joie. […]  J’ai toujours eu une grosse peur de l’engagement et là, c’est pour de bon. Un mariage, tu peux quitter. Un achat, tu peux quitter, mais une fille je ne peux pas quitter ça et je ne pourrai jamais quitter ça.»

De plus, il témoigne de la dépression qu’il a traversée il y a dix ans lors de son arrivée au Québec. Sa santé est alors devenue un élément fondamental pour lui. Il tente principalement de se comprendre physiquement et mentalement.

«Cette santé-là est devenue une passion après ma dépression.  Je ne suis pas un sportif. La santé physique et mentale me passionne. J’aime me créer une discipline, me créer des habitudes de santé. J’aime me renseigner. Actuellement, je suis dans la phase de l’alimentation. C’est un peu mon espèce de dada. Je ne sais pas d’où ça vient, sûrement de la dépression ou de la mort de mon père. Il y a quelque chose qui m’intéresse foncièrement là-dedans.»

En direct de 18:30 à 22:00
1679
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.