12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Occupation Double Afrique du Sud : une production «délicate», «complexe» qui risque d’être plus «diversifiée», selon Julie Snyder

Occupation Double Afrique du Sud : une production «délicate», «complexe» qui risque d’être plus «diversifiée», selon Julie Snyder

Occupation Double Afrique du Sud : une production «délicate», «complexe» qui risque d’être plus «diversifiée», selon Julie SnyderPhoto: archives AP
Une vue sur une plage de la ville de Cape Town, en Afrique du Sud

Une très grande quantité de personnes se sont présentées aux premières séances d’Occupation Double Afrique du Sud, tenues à Montréal, du 17 au 19 mai.  Selon la productrice Julie Snyder, les candidats ont été deux fois plus nombreux qu’à celles concernant l'émission réalisée en Grèce.

«Gros week-end pour l’équipe. Je pense qu’on a reçu deux fois plus de participants. Surtout, on a eu plus de diversité. Auparavant, nous n’avions pas beaucoup de gens des communautés culturelles. J’ai parlé dans diverses radios (des communautés culturelles montréalaises) afin d’inviter les gens à participer aux auditions de l’émission. Nous recherchons aussi des diversités corporelles.»

Au dire de Julie Snyder, la production d’une émission en Afrique du Sud est beaucoup plus complexe qu’à Bali (Indonésie) et en Grèce.

«C’est plus loin, c’est plus compliqué et c’est plus cher. Tout est plus délicat, en fait. Nous avons engagé une étudiante à la maîtrise qui a fait ses études sur l’Afrique du Sud afin qu’elle puisse conseiller les responsables de la production. C’est une très grosse logistique.»

Une histoire douloureuse

Impossible de passer sous silence le lourd passé de l'Afrique du Sud, qui a marqué la société dans toutes ses ramifications. De 1948 à 1994,  la politique d'apartheid a profondément affecté le mode de vie des gens de l'Afrique du Sud. Durant quelques décennies, la ségrégation raciale y a été institutionnalisée.

«J’aimerais notamment que l’une des excursions des candidats implique Robben Island, un endroit où a été incarcéré l’ancien président Nelson Mandela», a souligné la productrice.

Les auditions

Les premières auditions ont eu lieu au Casino de Montréal. Elles se poursuivront dans d'autres villes comme Saguenay, Québec et Gatineau, en mai et en juin. 

Les candidats doivent être célibataires et avoir entre 20 et 35 ans.

En direct de 22:00 à 00:00
2820
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.