• Accueil
  • Sting vient chanter pour les travailleurs de GM d'Oshawa

Sting vient chanter pour les travailleurs de GM d'Oshawa

Sting vient chanter pour les travailleurs de GM d'Oshawa Photo PC

OSHAWA, Ontario - Sting est venu dire aux travailleurs de General Motors à Oshawa, en Ontario, qu'il était « solidaire » de leur lutte pour sauver l'usine automobile locale.

Des milliers d'employés de GM se sont réunis, jeudi, dans un centre communautaire d'Oshawa pour entendre le musicien britannique livrer un concert acoustique gratuit, en guise de soutien aux travailleurs qui seront bientôt mis à pied.

Sting a notamment interprété les succès Message in a Bottle et Every Breath You Take, du groupe The Police, ainsi que des extraits du théâtre musical The Last Ship.

Pour écrire les chansons de ce spectacle, Sting s'est inspiré justement de son enfance dans une ville anglaise dont l'économie locale était largement tributaire de la construction navale, un secteur industriel qui a connu un déclin en Grande-Bretagne. Le chanteur a établi un parallèle entre ce qu'il avait vécu dans sa petite ville anglaise et le sort tragique des travailleurs du secteur de l’automobile à Oshawa.

Sting a déclaré que les problèmes touchant l'usine GM « ne peuvent être balayés sous le tapis politique » et il a exhorté les Canadiens à soutenir les travailleurs.

« Nous racontons votre histoire et il est important que votre histoire soit entendue »

Des travailleurs se sont rassemblés à l'extérieur de la salle, certains brandissant des affiches ou portant des chandails avec l’inscription « Sauvez GM Oshawa ».

La distribution de The Last Ship s'est jointe à Sting pour une série de numéros de la comédie musicale présentée au théâtre Princess of Wales à Toronto.

Quand Sting est arrivé sur la scène, la foule s'est levée d'un bond pour lui souhaiter la bienvenue chaleureusement.

« Bonne chance dans votre combat! », a-t-il lancé à la foule en clôture de programme. « Nous sommes avec vous! »

Sting a parlé de la relation entre GM et ses employés canadiens, affirmant que la société avait le devoir de soutenir une communauté qui travaillait dur pour elle.

« Ce devrait être un système de soutien mutuel. C'est une question de loyauté. Ces travailleurs ont fidèlement donné leur vie à l'entreprise. Ça va dans les deux sens — vous ne pouvez pas simplement vous échapper ».

Le président d'Unifor, Jerry Dias, a dit croire qu'avec l'attention générée par la visite de Sting à Oshawa, la pression s'accentuerait sur les dirigeants.

« Ils espèrent que nous allons renoncer, mais cela n'a aucune chance d'arriver... Ultimement, GM peut régler la situation. Ils peuvent changer d'idée », a-t-il soutenu.

En direct de 05:30 à 10:00
1683
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.