• Accueil
  • Les groupes de médecine de famille seraient un échec
Nouvelle étude de l'IRIS

Les groupes de médecine de famille seraient un échec

Les groupes de médecine de famille seraient un échec
Photo: Morsa Images / E+ / Getty Images

Les groupes de médecine de famille (GMF), qui devaient améliorer le système de santé québécois ont échoué et n'ont atteint aucune des cibles pour lesquelles ils ont été créés, selon ce que révèle une nouvelle étude de l'IRIS.

L'accès aux médecins de famille n'est pas optimal, les urgences sont toujours engorgées et les services psychosociaux; difficilement accessibles. 

Bernard Drainville a invité à son micro jeudi l'auteure de l'étude Anne Plourde et le médecin de famille Simon-Pierre Landry a commenté le tout.

Certains de ces centres auraient d'ailleurs des ententes avec des services d'urgences pour leur transférer des patients le soir et la fin de semaine, selon ce qu'explique madame Plourde. Elle explique que non seulement les urgences sont toujours très fréquentées, mais le ratio médecin-patient a à peine changé. De plus, il faudrait avoir un suivi dans un GMF afin d'avoir accès à des services psychosociaux. Ces résultats démontrent l'échec des GMF, après 20 ans d'existence, selon madame Plourde. 

De son côté le Dr Landry estime que les GMF sont l'une des choses qui fonctionnent dans le système de santé québécois, selon son expérience en GMF et aux urgences dans les Laurentides. Contrairement aux CLSC, les plages horaires s'étendent le soir et la fin de semaine dans les GMF et le recours à une équipe multidisciplinaire permet de répondre à un éventail de besoins. Certains de ces collègues, qui se sont joints à son GMF, suivent 400 patients de plus grâce aux méthodes de travail informatisées qui accélèrent maintenant le travail. 

En conclusion, Madame Plourde propose de revoir le modèle des GMF pour en faire des organismes à but non lucratif, afin que les fonds publics soient gérés de manière plus transparente, tandis que le Dr Landry estime qu'ils sont bien gérés et répondent actuellement déjà aux objectifs gouvernementaux.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En ondes jusqu’à 12:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.