• Accueil
  • «Ça ne va pas à une personne qui le mérite ou ne le mérite pas»
Greffe pulmonaire pour des non-vaccinés

«Ça ne va pas à une personne qui le mérite ou ne le mérite pas»

«Ça ne va pas à une personne qui le mérite ou ne le mérite pas»
Cogeco Média

Trois Québécois qui n'étaient pas adéquatement vaccinés ont subi une double greffe pulmonaire au CHUM après que la COVID-19 ait détruit leurs poumons, rapporte La Presse.

Ces cas, qui sont les seuls au Québec, ont provoqué un débat dans l'hôpital à savoir si des non-vaccinés devaient avoir priorité sur d'autres patients qui attendaient une telle greffe.

Le Dr Pierre Marsolais, interniste et intensiviste et médecin coordonnateur du don d'organes et de tissus à l'Hôpital du Sacré-Cœur-de-Montréal, expliquait à Paul Arcand qu'une telle décision n'est pas basée sur les choix de vie des patients.

« On n'est pas malade parce qu'on mérite d'être malade. Les organes ne vont pas à une personne qui le mérite ou qui ne le mérite pas. En fait, on va aller à la personne pour nous permettre de la sauver. » 

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.