• Accueil
  • «Quelle entreprise s’associera à des influenceurs impliqués dans la saga ?»
Party dans un avion de Sunwing

«Quelle entreprise s’associera à des influenceurs impliqués dans la saga ?»

«Quelle entreprise s’associera à des influenceurs impliqués dans la saga ?»
Photo : Cogeco Média

Les Québécois ont abondamment entendu parler des influenceurs qui ont fait la fête à bord d'un vol nolisé de la compagnie Sunwing Airlines entre Montréal et Cancún, le 30 décembre. Selon Luc Dupont, spécialiste en marketing et professeur au département de communication d’Ottawa.

« Ce qui m’a renversé, c’est d’entendre à quel point les gens sont furieux. J’ai rarement vu ça. J’ai été interpellé par cette histoire. (…) Compte tenu de ce qui s’est passé, quelle entreprise voudra s’associer à des influenceurs impliqués dans cette saga ? »

« Un influenceur a un ascendant sur un certain d’ombre de personnes. On doit assumer que les gens qui suivent un influenceur sur les réseaux sociaux, par exemple. Chose certaine, les influenceurs ont toujours existé. Ils s’appelaient avant leaders d’opinion. Ils étaient aussi des vedettes. Quand un annonceur utilise la notoriété d’un sportif, celui-ci devient en quelque sorte un influenceur. Aujourd’hui, toutefois, on utilise cette expression pour référer aux gens qui utilisent des plateformes internet comme TikTok, Instagram, Snapchat, pour acquérir et garantir un ascendant sur un public cible. Je dois dire qu’on a utilisé le terme influenceur à toutes les sauces cette semaine. »    

Rappelons que des passagers indisciplinés, dont plusieurs influenceurs populaires sur les réseaux sociaux, font partie de photos et de vidéos dans lesquels on les voit en train de faire la fête : ils sont debout, sans masque, vapotant et buvant de l’alcool à bord de l’avion en vol. Ces publications ont été partagées en grand nombre sur les réseaux sociaux. Plusieurs Québécois ont d’ailleurs été choqués par leurs comportements désinvoltes.

Ces passagers ont contrevenu à de nombreuses règles sanitaires et de l’aviation. 

Par la suite, plusieurs plaintes auraient été déposées à l’endroit de certains de ces influenceurs dans un complexe hôtelier de Cancún pour la consommation de drogue (cannabis, cocaïne) devant des enfants. Des clients leur reprochent également des impolitesses envers des employés. Des actes sexuels ont même été dénoncés. 

Transports Canada a ouvert une enquête, à la demande du gouvernement fédéral.

Cette saga a aussi retenu l’attention des médias internationaux, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni. 

La centaine de jeunes ayant participé à ces « festivités illégales » sont passibles d’amendes et d’interdictions de vol de la part des transporteurs aériens. 

Depuis mercredi, des travailleurs de l'Agence des services frontaliers du Canada guettent l'arrivée de ces influenceurs à l'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau.

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.