• Accueil
  • «Ce n’est pas la solution pour ramener les infirmières dans le réseau»
Primes monétaires aux infirmières

«Ce n’est pas la solution pour ramener les infirmières dans le réseau»

«Ce n’est pas la solution pour ramener les infirmières dans le réseau»
Getty Images

Une semaine après avoir annoncé l’octroi de primes pouvant aller jusqu’à 18 000 dollars aux infirmières qui reviendront pratiquer dans le réseau, il semble que la mesure du gouvernement Legault n’ait pas l’effet escompté. 

Jeudi dernier, la présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, avait annoncé l’octroi de primes allant de 12 000 $ à 18 000 $, afin de favoriser le retour massif d’infirmières dans le réseau de santé.  

Est-ce efficace?

Selon toute vraisemblance, les infirmières ne se bousculent pas aux portes du réseau!   

«Je ne connais aucune infirmière qui a même songé revenir à la suite de l’annonce des primes. Ce n’est pas suffisant et ce n’est pas pour l’argent qu’elles ont quitté. Et donc, ce n’est pas uniquement l’argent qui va les faire revenir. Mais c’est excellent pour les infirmières qui sont présentement dans le réseau. Ça va peut-être contribuer à la rétention des infirmières qu’on a déjà. Mais ce n’est pas la solution pour ramener les infirmières dans le réseau»

«Je vais le répéter, elles ont quitté en raison du TSO, du temps supplémentaire obligatoire. Tous les soirs, des infirmières me disent qu’elles doivent se battre pour retourner chez elles. C’est invivable à long terme. Et même s’il y a un manque criant de personnel dans le réseau, il y a énormément de choses qu’on peut mettre en place dès maintenant»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En ondes jusqu’à 18:30
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.