• Accueil
  • COVID-19 | «Il est probable que nous vivrons une pandémie à deux vitesses» -Le Dr Weiss

COVID-19 | «Il est probable que nous vivrons une pandémie à deux vitesses» -Le Dr Weiss

COVID-19 | «Il est probable que nous vivrons une pandémie à deux vitesses» -Le Dr WeissPhoto: The Associated Press
Des gens en moto et en vélo portent le masque à Hanoi, au Vietnam.

En raison de l’explosion des infections causées par les variants dans le monde, la prudence sera de mise pour longtemps au Canada, mais bien plus ailleurs dans certains pays. 

La COVID-19 a fait au moins 4,35 millions de morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie à la fin 2019. 

18 mois plus tard, rien n'est réglé, particulièrement dans les pays en développment ayant une forte densité de population.

Pandémie: la vigilance est encore requise.

13:22

Pandémie: la vigilance est encore requise.

Le docteur Karl Weiss est avec nous.

Détails

Avec Jean-Luc Mongrain Dans Mongrain PM

«Il n’y a pas de réponse absolue; rien n’est à l’épreuve de tout, peu importe l’endroit dans le monde. Ce qui est important, c’est de mettre en place un ensemble de mesures pour contrôler l’épidémie. Au Canada, on tente de retourner à la vie normale, grâce à la vaccination qui a fait diminuer les cas sévères. […] Grâce aux vaccins, on peut commencer à rouvrir la société dans une certaine mesure. Je pense qu’on doit lever les restrictions. Or, il y aura des différences d’un pays à l’autre. On continuera d'avoir des variants de la COVID-19. C'est tout à fait normal. L'idée est de gagner la course locale et celle planétaire. Chez nous, on est en train de la gagner, ce qui n'est pas le cas à l'international.»

Seulement 650 millions de personnes sur Terre sont pleinement vaccinées. Ce n'est même pas 10 pour cent de la population mondiale. En plus, les gens vaccinés proviennent surtout des pays riches.

«Des variants émergent dans les pays en développement et cause une crise majeure. En Afrique, on parle du Kenya, du Mozambique ou de l'Angola. En Asie du Sud-Est, on cite la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam, Le Laos, l'Inde et l'Indonésie. Il est fort probable que nous vivrons une pandémie à deux vitesses, celle des pays riches et celles des pays pauvres.» 

Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Indonésie, la Russie et le Brésil.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 609 231 décès et plus de 34 millions de cas recensés depuis le début de la crise sanitaire.

L'effet Normandeau
En direct de 10:00 à 12:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.