• Accueil
  • Baisse importante de la transmission du coronavirus | Devrait-on arrêter de désinfecter les surfaces?

Baisse importante de la transmission du coronavirus | Devrait-on arrêter de désinfecter les surfaces?

Baisse importante de la transmission du coronavirus | Devrait-on arrêter de désinfecter les surfaces?Getty Images/E+/ recep-bg
Êtes-vous tanné de désinfecter?

15:26

Êtes-vous tanné de désinfecter?

BENOIT BARBEAU, virologue, professeur au département de sciences biologiques de l’UQAM

Détails

Avec Isabelle Maréchal Dans Isabelle

Alors que la situation de la COVID-19 ne cesse de s’améliorer au Québec, notamment en raison de la vaccination, la santé publique devrait-elle émettre de nouvelles directives en ce qui concerne la désinfection des surfaces et des objets dans les milieux publics?

Chaque fois que vous entrez dans un commerce, on exige que vous vous désinfectiez les mains. À l’épicerie, votre panier est désinfecté avant qu’on vous le remette. Votre coiffeuse désinfecte ses brosses à cheveux et sa chaise une fois votre rendez-vous terminé. Et lorsque vous essayez des vêtements en boutique, ceux qui ne font pas sont placés en quarantaine avant qu’un autre consommateur puisse les essayer à nouveau.

Est-ce que tous ces gestes sont encore réellement nécessaires avec la baisse drastique des cas de COVID-19 et le taux de vaccination des Québécois qui ne cesse d’augmenter?

D’autant plus que les études ont démontré que le coronavirus se transmet principalement par l’air et non sur les surfaces.

«Lorsque la pandémie a commencé, on a pris des mesures sanitaires qui étaient assez exigeantes et contraignantes pour s’assurer que le virus soit limité dans sa transmission et propagation. Mais depuis, on a appris énormément sur le virus et la façon dont il se transmet, c’est par les contacts de personne à personne, par les gouttelettes et par aérosol. Et le mode de transmission par les surfaces est faible et on peut commencer à ralentir et diminuer les approches avec les désinfectants»

Donc, le spécialiste prône l’élimination des stations désinfectantes à l’entrée des commerces, mais il suggère de continuer à porter le masque.

«Tant et aussi longtemps qu’on n’a pas atteint le niveau de couverture vaccinale assez élevé , on doit garder le masque dans les milieux fermés»

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.