• Accueil
  • Des moustiques génétiquement modifiés pour éradiquer des maladies dangereuses
En Floride

Des moustiques génétiquement modifiés pour éradiquer des maladies dangereuses

Des moustiques génétiquement modifiés pour éradiquer des maladies dangereuses
Getty Images/Moment/ Joao Paulo Burini

La Floride relâchera dans la nature près de 144 000 moustiques mâles génétiquement modifiés afin de combattre la dengue, le Zika et la fièvre jaune.

Créés par la société britannique Oxitec, ces moustiques mâles génétiquement modifiés sont non piqueurs.

 Lorsqu’ils s'accoupleront avec les femelles piqueuses Aedes aegypti, cela empêchera leur progéniture de survivre, et donc, de propager des virus tels que la dengue, le Zika, la fièvre jaune et le ver du cœur aux animaux de compagnie.

En Floride, bien que l'espèce Aedes aegypti ne représente que 4% de la population de moustiques dans les Keys, elle est responsable de la quasi-totalité des maladies transmises à l'homme.

«N’y a-t-il pas de danger pour les autres espèces animales si on élimine tous ces moustiques?»

«C’est une très bonne question et les écologistes et scientifiques se sont penchés sur cette question. Aedes aegypti est une espèce d’origine africaine qui prolifère dans les régions tropicales et qui a monté vers le Nord, vers les régions tempérées, comme la nôtre et celle de la Floride. C’est une espèce qui ne se retrouvait pas sur notre territoire auparavant. À cause notamment des changements climatiques, ces populations ont augmenté dans nos régions. Et cette technologie qu’on utilise dans ce cas-ci a des effets beaucoup plus spécifiques. C’est une technologie qu’on pourra possiblement utiliser dans nos latitudes et même possiblement chez d’autres espèces d’insectes qui percent comme en agriculture»

(Source : NBC News)

Le Québec maintenant
En direct de 15:00 à 18:30
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.