• Accueil
  • «Ça crée inutilement un sentiment d'anxiété»
Appellation «double mutant» pour désigner le variant indien

«Ça crée inutilement un sentiment d'anxiété»

«Ça crée inutilement un sentiment d'anxiété»
Getty Images/Moment/ Radoslav Zilinsky

Selon le microbiologiste Jean Barbeau, l’appellation «double-mutant» pour qualifier le variant indien ne fait qu’exacerber le sentiment d’anxiété des Québécois. 

Le responsable de la prévention et du contrôle des infections à l’Université de Montréal a d’abord publié ses commentaires sur sa page Facebook. 

Puis en entrevue avec Patrick Lagacé, le microbiologiste a indiqué qu'il souhaitait que l’appellation «double-mutant» soit abandonnée rapidement.

Il mentionne aussi qu’aucune preuve scientifique ne confirme encore que le variant indien soit plus plus transmissible ou plus résistant aux vaccins.

«D’un point de vue de microbiologiste, double-mutant, ça ne veut carrément rien dire. Par exemple, quand on regarde le variant britannique, il a eu neuf mutations. Celui de l’Afrique du Sud en a cinq et le variant du Brésil en a 11. Le variant indien a cinq mutations»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En ondes jusqu’à 00:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.