• Accueil
  • Étude sur le sommeil | Dormir moins de 6 heures est associé à un risque accru de démence

Étude sur le sommeil | Dormir moins de 6 heures est associé à un risque accru de démence

Étude sur le sommeil | Dormir moins de 6 heures est associé à un risque accru de démenceGetty Images/Stone/Jose Luis Pelaez
Selon une nouvelle étude, dormir moins de 6 heures peut augmenter les risques de démence.

7:21

Dormir moins de six heures par nuit, entre 50 et 70 ans, peut augmenter vos risques de développer une démence.

C’est ce que révèle une étude réalisée auprès de 8000 adultes britanniques suivis durant plus de 25 ans. 

Publiée dans la revue Nature Communications, cette étude démontre que le risque de démence est plus élevé de 20 à 40 % chez les dormeurs de moins de six heures comparativement à ceux qui dorment entre 7 et 9 heures par nuit. 

«Cette étude s’ajoute à d’autres études qui vont dans le même sens et qui disent qu’il y a des dommages irréversibles à une diminution de notre durée de sommeil nocturne persistante. Donc, dans ce groupe, les gens dormaient moins de six heures de façon persistante»

«Plus une certaine partie de la population va être privée de sommeil, moins ils vont éliminer les déchets, dont la protéine bêta-amyloïde, et plus ça va les rendre sensibles à développer la maladie d'Alzheimer et d'autres démences»

Le Hockey des Canadiens
En direct de 18:00 à 22:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.