• Accueil
  • Offrez-vous un grand bol d’air dans votre maison et chassez virus et allergies printanières

Offrez-vous un grand bol d’air dans votre maison et chassez virus et allergies printanières

Découverte

Découverte est un contenu publicitaire produit par ou pour des annonceurs. Les propos tenus dans ce texte ne sont pas ceux de la station.

Offrez-vous un grand bol d’air dans votre maison et chassez virus et allergies printanières

Au cours des vingt dernières années, l'amélioration de la qualité d'air intérieure s’est surtout orientée vers la filtration des poussières et la dilution des polluants par l'apport d'air extérieur. Cette première approche a donné de bons résultats sur la santé générale des occupants mais des résultats mitigés en ce qui concerne les allergies, les odeurs, les moisissures et les problèmes de transmission virale dans l'air.

Depuis le début de la pandémie, on a tous pris conscience de l’importance d’une bonne qualité de l’air à l’intérieur, particulièrement pendant la saison hivernale où nous passons le plus clair de notre temps à l’intérieur. Aussi, les ingénieurs se tournent actuellement vers une technologie qui a fait ses preuves depuis longtemps dans la désinfection de l'eau potable : l’Irradiation Germicide par Ultraviolets (IGUV). Lorsqu'ils sont utilisés en dose massive, les rayons ultraviolets ont la propriété de détruire l'ADN des bactéries, virus ou moisissures, ce qui les rend stériles. En empêchant ces organismes de se reproduire on peut désinfecter rapidement l’air intérieur.

Désinfection de l’air aux ultraviolets : comment ça marche ?

Les UV constituent un petit sous-ensemble dans le vaste domaine des ondes électromagnétiques. La portion que l’on appelle communément « la lumière » est celle qui nous est visible et qui s’étend de 400 à 700 nanomètres (nm). La couleur que nous nommons violet correspond à une longueur d’onde voisine de 400 nm qui est la limite inférieure du visible ; au milieu, à 550 nm se situe la couleur jaune-vert à laquelle notre œil est le plus sensible ; et finalement à la limite supérieure de 700 nm la lumière nous paraît rouge. Il s’agit des couleurs de l’arc-en-ciel. Les zones qui s’étendent de part et d’autre de cette zone du visible se nomment ultraviolet et infrarouge et sont totalement imperceptibles à nos yeux. 

Les physiciens définissent quatre grandes classes d’UV :

  • UV-A (315 à 400 nm)                                                                           

Les UV-A sont émis par le soleil. Ils sont partiellement absorbés par l’atmosphère terrestre, mais une partie nous parviennent jusqu’au sol. Les effets bien connus sont l’éblouissement visuel par réflexion sur un plan d’eau, ainsi que le bronzage doux. De simples lunettes solaires polarisées et une crème solaire de base peuvent aisément les filtrer.

  • UV-B (280 à 315 nm) 

Les UV-B provoquent au niveau du sol des effets similaires aux UV-A mais beaucoup plus intenses du fait de leur plus grande énergie. Ce sont les UV-B qui sont principalement responsables du rougissement de la peau, ces fameux « coups de soleil ».

  • UV-C (200 à 280 nm)

Les UV-C sont entièrement filtrés par l’atmosphère terrestre et ne se rendent pas jusqu’à nous. Étant donné leur formidable efficacité pour détruire l’ADN, cette molécule qui assure la transmission de la vie par sa reproduction, il n’y aurait pas de vie sur Terre s’il en avait été autrement et vous ne seriez pas ici pour lire ce texte ! C’est pourquoi les UV-C sont appelés ultraviolets germicides. C’est cette longueur d’onde qui est utilisée pour tuer les bio-contaminants, tels que les virus et les bactéries, aéroportés et ainsi désinfecter l’air ambiant.

  • UV-V (40 à 200 nm) 

Les UV-V dont le suffixe signifie Vacuum, ne voyagent que dans le vide. Dans tout autre environnement moléculaire comme l’air, ils sont totalement absorbés. Leur interaction avec l’oxygène de l’atmosphère est à l’origine de la formation de la couche d’ozone.

Comment se protéger dans les maisons ?


Chez nous au Québec, l'entreprise québécoise Sanuvox Technologies a développé depuis 1995 un ensemble de produits de désinfection de l’air aux ultraviolets hautement performants et reconnus partout dans le monde. Pour la maison, l’entreprise propose Biopür, un purificateur d’air portable équipé d’une lampe UV et d’un ensemble de filtres qui offre une solution efficace dans la réduction de la transmission des virus, des bactéries et des mauvaises odeurs, tout en neutralisant les facteurs allergènes et des moisissures.

Voici comment la technologie du Biopür permet de purifier l’air dans les maisons: 

Des symptômes de santé récurrents, tels que l’asthme et les migraines, peuvent grandement diminuer, et ainsi améliorer la qualité de vie des personnes affectées. L'effet bénéfique du Biopür sur les allergies saisonnières se fait généralement sentir dans les 48 heures après avoir activé l'appareil ! Sans oublier les virus ambiants contre lesquels on souhaite tous se protéger.

Capable de renouveler l’air d’une pièce de 800 pieds carrés, Biopür de Sanuvox constitue un allié de poids dans la lutte contre les virus et les allergies saisonnières. Simple d’utilisation et facilement programmable, son ventilateur d’air à vitesse variable s’adapte aussi bien au salon qu’à la chambre des enfants. C’est un allié important pour le confort quotidien.

AVERTISSEMENT CONCERNANT LA PANDÉMIE DE CORONAVIRUS

Un puissant purificateur d’air aux UV peut réduire la possibilité de propagation des contaminants, tels que les virus, à l’intérieur des bâtiments, mais il n’élimine pas la nécessité de pratiques d’hygiène sûres.

Match des Alouettes de Montréal
En direct de 18:30 à 22:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.