• Accueil
  • COVID-19 | Une préposée en CHSLD infecte son mari qui en meurt

COVID-19 | Une préposée en CHSLD infecte son mari qui en meurt

COVID-19 | Une préposée en CHSLD infecte son mari qui en meurtGetty images
Le cauchemar de tout employé de la santé: ramener le virus à la maison et perdre un proche.

13:31

Le cauchemar de tout employé de la santé: ramener le virus à la maison et perdre un proche.

Témoignage bouleversant et inspirant de Guylaine Minier.

Détails

Depuis le début de la pandémie, ramener le coronavirus chez soi est probablement la pire hantise de tous les travailleurs de la santé.

C’est malheureusement ce qui est arrivé à Guylaine Minier, une préposée aux bénéficiaires de CHSLD depuis 21 ans, en dépit d’un respect exemplaire de toutes les consignes sanitaires. Ce faisant, elle a contaminé son conjoint – qui avait des ennuis de santé - qui est décédé de la COVID-19 le 30 décembre.

Au micro de Bernard Drainville, Madame Minier, 62 ans, qui a elle-même été grandement affectée par le virus, raconte son histoire bouleversante. 

Après une période où elle et son conjoint André ont été simultanément hospitalisés, elle a pu revenir chez elle. En revanche, l’état de santé de son mari s’est détérioré.

« Au lendemain de mon hospitalisation, je suis allée le voir. Je n’étais pas forte, mais je suis allée le voir à l’hôpital. Là, il était vraiment, vraiment en mode de dégradation, confusion, douleurs... Je n’étais plus capable de communiquer avec lui. »

En définitive, Guylaine Minier a pu voir seulement deux fois son conjoint avant son décès.

« J’avais dit au médecin de commencer le protocole de la morphine, parce qu’il souffrait trop. Je lui ai dit : « Vous savez, je suis habituée dans le métier. Je sais que mon mari s’en va. Il n’y aura pas de revenez-y. C’est impossible. » 

En dépit de cette tragédie personnelle, Madame Minier ne remet pas en question son implication en CHSLD et elle lance un vibrant message d'amour à ses collègues du milieu de la santé.

On l'écoute...

Drainville PM
En direct de 12:00 à 15:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.