• Accueil
  • Les 8 prochaines semaines seront critiques
Pandémie et variants

Les 8 prochaines semaines seront critiques

Les 8 prochaines semaines seront critiques
Photo: Cogeco Nouvelles

Bien que les nouveaux cas de coronavirus et les décès soient à la baisse, les experts de la santé publique demandent aux Québécois de ne pas baisser la garde et de respecter assidûment les mesures sanitaires au cours des huit prochaines semaines. 

Si les Québécois relâchent leur vigilance, notamment pendant la semaine de la relâche scolaire, cela contribuera à une augmentation rapide des cas en mars et en avril. 

En raison de la présence confirmée des variants dans la province, le nombre de nouveaux cas par jour pourrait facilement grimper au-delà de la barre des 2000 cas dans le Grand Montréal uniquement. 

C’est qu’ont révélé les nouveaux modèles présentés, mercredi, par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

«Si on observe un relâchement comme on a vu durant le temps des Fêtes, avec aussi la menace d’un variant, et c’est certain que la vaccination ne va pas nous aider à court terme, alors, on pourrait observer une explosion de cas à la fin-mars, début avril»

«Mais d’ici là, il y a une période critique et il faut s’accrocher. Il faut garder ses activités dans nos bulles familiales, ne pas laisser le variant venir créer une reprise de deuxième vague à la mi-avril» 

Pourquoi 8 semaines?

Selon le spécialiste, dans huit semaines, la majorité des personnes vulnérables auront été vaccinées au Québec. 

«On a beau parler de l’immunité collective à 75%-80%, mais le premier 15% de Québécois qu’on va vacciner, dans les CHSLD et RPA, va donner un bénéfice à la mi-avril probablement. On va avoir vacciné 1,3 million de Québécois. La majorité des personnes à risques auront été vaccinées et protégées»

«D’ici là, il faut vraiment éviter les rencontres entre amis ou à l’extérieur de notre bulle familiale à l’intérieur de nos maisons»

0:00
2:28
Drainville PM
En direct de 12:00 à 15:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.