• Accueil
  • «On n’est pas les meilleurs, mais on est parmi ceux qui s’en sortent le mieux»
Bilan après 11 mois de coronavirus au Québec

«On n’est pas les meilleurs, mais on est parmi ceux qui s’en sortent le mieux»

«On n’est pas les meilleurs, mais on est parmi ceux qui s’en sortent le mieux»

Bien que la situation du coronavirus au Québec s’améliore, François Legault demande à la population de continuer d’être prudente et de se faire tester plus rapidement. 

En point de presse mardi, François Legault s'est dit heureux de voir la réouverture des commerces et le retour des cégepiens et universitaires sur les campus depuis lundi. 

Le premier ministre a confirmé que la situation du coronavirus au Québec continuait de s'améliorer. À preuve, les nombres de nouveaux cas, d'hospitalisations et de décès sont à la baisse. 

«C'est encourageant, ça veut dire que nos mesures fonctionnent, entre autres chez les 65 ans et plus. Je le répète, 80% des personnes hospitalisées ont 65 ans et plus et 95% des personnes qui décèdent ont 65 ans et plus. Il y a moins de contacts avec les personnes de 65 ans et plus. On peut penser, même s'il n'y a pas de preuve directe, le couvre-feu donne de bons résultats» 

Mais il invite tout de même les Québécois à continuer d'être prudents. 

«Je comprends que c'est difficile, que les gens ont hâte de revoir leurs amis, mais la pandémie est là. Il y a quelques jours, on a passé le cap des 10 000 décès. C'est quand même toute une catastrophe. J'en profite pour offrir mes condoléances aux familles et aux proches des victimes»

«Pas les meilleurs, mais...»

À l'approche du premier anniversaire du début de la panédmie, plusieurs spécialistes et journalistes commencent à publier des bilans.

François Legault estime qu'il doit y apporter quelques explications. 

«Ç'a été très dur pour le Québec durant la première vague. On s'en tire mieux pour la deuxième vague. Quand on regarde au total pour les 11 mois dans les pays du G7, toute proportion gardée, on s'en tire moins bien que le reste du Canada et l'Allemagne. Mais on s'en tire mieux que la France, les États-Unis, l'Espagne, l'Italie et que le Royaume-Uni. On n'est pas les meilleurs, mais on est parmi ceux qui s'en sortent le mieux»

«Il va falloir pour la première vague qu'on tire des leçons collectives de ce qui s'est passé dans la dernière année, notamment dans les CHSLD. Mais à court terme, la bataille n'est pas finie»

Encore du délestage

La bataille contre le coronavirus n'est évidemment pas encore gagnée. 

Dans les hôpitaux du Québec, on continue de reporter des chirurgies ou des traitements non essentiels.  

«Aujourd'hui, on a toujours 940 personnes hospitalisées pour la COVID-19. On est rendu avec un délestage moyen de 27%. La semaine passée, on était à 34%. La situation s'améliore, mais ça veut dire qu'on reporte encore 27% des chirurgies. Non seulement, on ne réduit pas notre liste d'attente, mais on augmente notre liste d'attente»

Se faire tester dès l'apparitionn des symptômes

Par respect pour le personnel soignant qui se dévoue corps et âme contre la COVID-19 depuis 11 mois, François Legault a demandé aux Québécois de demeurer le plus possible à la maison et d'aller se faire tester plus rapidement lorsque les symptômes apparaissent. 

«Il faut que les gens aillent se faire tester plus rapidement. En moyenne, les gens attendent plus de deux jours avant d'aller se faire tester. C'est beaucoup trop tard. Dès que vous avez des symptômes, allez vous faire tester»

0:00
6:39

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En ondes jusqu’à 20:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.