La colchicine pour traiter la COVID-19

«Une percée majeure»

«Une percée majeure»
Photo: Fahroni / iStock / Getty Images

Un médicament pour traiter la COVID-19 suscite l'espoir : la colchicine.

Une étude menée par l'Institut de cardiologie de Montréal, rendue publique vendredi, révèle que la colchicine offre une «percée majeure» pour combattre les symptômes graves de la maladie.

Ses résultats ont démontré que son utilisation chez des patients atteints du virus pourrait entrainer une baisse de 25 % des hospitalisations.

Toujours selon l'analyse, la colchicine diminue le besoin de ventilation mécanique de 50% ainsi que les décès de 44%.

Le Dr Jean-Claude Tardif, chercheur principal de l'étude et directeur du centre de recherche de l'Institut de cardiologie de Montréal, apporte des précisions lors d’une entrevue accordée à l’animateur Paul Arcand.

«La colchicine est déjà disponible dans les pharmacies depuis très longtemps. En plus, ce médicament ne coûte pas cher. Les médecins peuvent donc en prescrire sans l'approbation de notre étude par Santé Canada»

L'étude COLCORONA portait sur 4159 patients atteints de la COVID-19. 

Le gouvernement du Québec et les autorités de santé publique doivent maintenant planifier la mise en œuvre du traitement de la COVID-19 par la colchicine.

Puisqu'il faut se lever
En direct de 05:30 à 10:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.