• Accueil
  • «L’arrivée du vaccin est imminente»
Vaccination contre la COVID-19 au Québec

«L’arrivée du vaccin est imminente»

«L’arrivée du vaccin est imminente»
Photo Émilie Nadeau
0:00
5:44

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, était très heureux d’annoncer la bonne nouvelle aux Québécois. 

Lors de son point de presse, le ministre Dubé a confirmé que la province recevrait les premières doses du vaccin anti-COVID-19 de Pfizer dès la semaine prochaine si la pharmaceutique américaine obtient l’homologation de Santé Canada cette semaine. 

«Le Québec est prêt à vacciner dès que nous recevrons les premières doses. L’arrivée du vaccin est imminente. Des doses canadiennes, le Québec devrait recevoir 4000 doses dès la semaine prochaine, ce qui représente 2000 personnes vaccinées. Ces doses seront déployées dans les CHSLD de Québec et de Montréal à compter du lundi 14 décembre»

«Entre le 21 décembre et le 4 janvier, de 22 000 à 28 000 personnes pourront être vaccinées. C'est une excellente nouvelle, on peut commencer à vacciner dès la semaine prochaine»

«En plus des doses qui seront livrées en décembre, on parle de deux vaccins qui seront livrés dans le premier trimestre de 2021 pour Pfizer et Moderna. Ce sont 1,3 million de doses, donc on pourrait vacciner 650 000 personnes dans les trois premiers mois de 2021»

Une campagne de vaccination bien rodée

En collaboration avec Pfizer, le gouvernement du Québec a identifié 20 sites de vaccination au Québec, soit un par région (16) et quatre pour Montréal et deux pour la Montérégie. 

De plus, l'expertise que le Québec a développé en vaccinant un grand nombre de Québécois contre l'influenza cet automne sera fort utile pour la mise sur pied de la campagne de vaccination contre la COVID-19. 

Sur le plan logistique et des ressources humaines, «le Québec prêt», a assuré le ministre de la Santé. 

«Pour la grippe, en un peu plus d'un mois, on a déjà vacciné plus de 1,1 million de personnes, ce qui représente 250 000 personnes par semaine. La vaccination contre la grippe cette année nous a permis de faire des tests de logistique en vue de se préparer contre la COVID»

«En termes de ressources humaines, on vient d'en rajouter pour augmenter notre capacité à vacciner grâce à nos ententes avec des ordres professionnels. On parle d'un potentiel de quelques milliers de professionnels supplémentaires qui vont être disponibles pour administrer les doses quand on va les recevoir» 

«L'opération vaccination d'influenza démontre que si on recevait des doses supplémentaires à 1,3 million, nous serions facilement capable, nous aurions la logistique et les ressources humaines pour vacciner beaucoup plus que 250 000 personnes par semaine»

Les amateurs de sports
En direct de 20:00 à 00:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.