• Accueil
  • «Il faut regarder plusieurs indicateurs afin d’avoir un bon portrait de la deuxième vague»

«Il faut regarder plusieurs indicateurs afin d’avoir un bon portrait de la deuxième vague»

«Il faut regarder plusieurs indicateurs afin d’avoir un bon portrait de la deuxième vague»
Photo: Cogeco Média

Le Québec est-il vraiment entré une seconde vague de la pandémie de COVID-19? La contagion est-elle aussi importante qu’au printemps? Doit-on s’inquiéter du nombre de cas de transmission, puisque les décès sont moindres?

«Il faut regarder plusieurs indicateurs afin d’avoir un bon portrait de la deuxième vague. Il y a eu, certes, une augmentation des infections et des hospitalisations. Malheureusement, à la suite des hospitalisations surviennent des décès. Il faut atténuer la propagation.» 

«Au cours de cette deuxième vague, la capacité du système de santé à recevoir des cas COVID-19 a diminué, car on ne peut pas reporter indéfiniment les chirurgies importantes...» 

Depuis plus d'une semaine, les cas quotidiens d'infection avoisinent ou dépassent toujours le millier de personnes au Québec.

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Jeffrey tout l'été
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.