• Accueil
  • Maisonneuve-Rosemont déborde | «Le prochain deux semaines va aller en s'empirant» -Dr Marquis

Maisonneuve-Rosemont déborde | «Le prochain deux semaines va aller en s'empirant» -Dr Marquis

Maisonneuve-Rosemont déborde | «Le prochain deux semaines va aller en s'empirant» -Dr MarquisCogeco Média

L'urgence de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont déborde et le CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal demande à la population de ne s'y rendre qu'en cas de nécessité.

« Il y a toujours une augmentation d'activités à l'automne. La grande différence cette année, c'est que le personnel est en manque; il y a énormément d'heures supplémentaires. Quand on fait un temps supplémentaire obligé, les employés qui restent en temps supplémentaire obligé ne peuvent pas faire des journées de 24 heures. Un moment donné, il faut qu'ils entrent chez eux. Tranquillement, le personnel s'épuise », expliquait le Dr François Marquis au micro de Paul Arcand, lundi matin.

La Covid-19 continue sa progression au Québec - Une situation qui inquiète le milieu hospitalier

11:40

La Covid-19 continue sa progression au Québec - Une situation qui inquiète le milieu hospitalier

Dr François Marquis, intensiviste et chef de service des soins intensifs à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont

Détails

Avec Paul Arcand Dans Puisqu'il faut se lever

« La question que je me pose, c'est si le point charnière n’était pas la semaine passée. À cause de l'incubation de la maladie, ce qu'on fait aujourd'hui va juste avoir une répercussion dans à peu près une semaine ou deux. Mon inquiétude présentement, c'est que même si tout le monde tout d'un coup-là commence à faire attention, faut s’attendre que le prochain deux semaines va aller en s'empirant (...) Tous les indicateurs nous disent que la deuxième vague risque d'avoir un impact différent sur la population, mais aussi important sinon plus important que la première vague. » 

En direct de à
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.