• Accueil
  • «Il faut fermer ces endroits qui sont propices à la propagation du coronavirus»
Au moins 50 infections de COVID-19 dans un bar de karaoke

«Il faut fermer ces endroits qui sont propices à la propagation du coronavirus»

«Il faut fermer ces endroits qui sont propices à la propagation du coronavirus»
Photo: Yaorusheng/Moment/Getty Images

La soirée de karaoke au bar le Kirouak de Québec, le 23 août, a provoqué jusqu'à maintenant 50 infections de COVID-19, dont celle de trois enfants qui fréquentent l'école. 

Quarante personnes présentes dans le bar sont infectées et 10 autres cas ont été confirmés dans leur famille immédiate. 

La police fait enquête à propose de cette soirée. 

Le bar sera fermé jusqu'au 9 septembre. 

Le directeur de la santé publique, Horacio Arruda, a indiqué qu'il faudrait peut-être interdire ce genre d'activité.

«Une personne peut être contaminée par des gouttelettes, mais aussi par des aérosols, c'est-à-dire le virus en suspension dans l'air, particulièrement dans un lieu mal aéré. La transmission est augmentée quand des gens sont collées les unes sur les autres. Ça veut dire qu'il faut fermer ces endroits qui sont propices à la propagation du coronavirus.»

«En même temps que le premier ministre sermonne les Québécois pour avoir été négligents, on permet de nouveau les sports de combat... Les messages sont étranges et contradictoires. Je ne comprends pas pourquoi on a permis la réouverture des bars...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Jeffrey tout l'été
En ondes jusqu’à 11:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.