• Accueil
  • «Il faut s’attendre à une égalisation des cas dans les régions épargnées au préalable» -François Marquis

«Il faut s’attendre à une égalisation des cas dans les régions épargnées au préalable» -François Marquis

«Il faut s’attendre à une égalisation des cas dans les régions épargnées au préalable» -François MarquisCrédit photo: Getty images / Andriy Onufriyenko
On se prépare pour la 2e vague - François Marquis, interniste et chef de l'unité des soins intensifs de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont

13:07

François Marquis, interniste et chef de l'unité des soins intensifs de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, était de passage aux Week-ends de Paul Houde, pour commenter la situation de la COVID-19 au Québec en vue de la rentrée scolaire automnale.

«Je pense que ce qui va arriver, ça sera des petites éclosions ponctuelles. Là on a vu une dichotomie entre Montréal et le reste du Québec. Je ne m’attends vraiment pas à ça pour la deuxième vague. Il y a eu beaucoup de mouvements pendant les vacances de la construction, donc il faut s’attendre à une certaine égalisation des régions épargnées au préalable.»

Selon lui, le Québec a mieux géré la crise sanitaire que la Suède avec les moyens qu’a le réseau de la santé.

Il explique que l’immunité collective sera créée en fonction d’une bonne préparation en vue de la deuxième vague.

«Maintenant, en réouvrant les écoles d’une façon intelligente, en planifiant comment on va passer à travers la deuxième vague, c’est là qu’on va bâtir notre immunité collective, qu’on n’aura pas besoin de vivre confiné.»

Match des Alouettes de Montréal
En direct de 19:30 à 22:30
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.