12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link12x12 photo outline16x16 google podcasts16x16 apple podcasts
  • Accueil
  • COVID-19 | «On n’a pas de moyen de vérifier qu'elle est la situation réelle en Chine» - François-Philippe Champagne

COVID-19 | «On n’a pas de moyen de vérifier qu'elle est la situation réelle en Chine» - François-Philippe Champagne

COVID-19 | «On n’a pas de moyen de vérifier qu'elle est la situation réelle en Chine» - François-Philippe ChampagnePhoto: Sean Kilpatrick / La Presse canadienne
Le ministre fédéral des Affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne
Demandeurs d'asile et situation des Canadiens à l'étranger - On fait le point avec le ministre François-Philippe Champagne

13:30

Alors que bien des dossiers demeurent sur la table de travail du ministre fédéral des Affaires étrangères du Canada, François-Philippe Champagne, plus de 20 000 Canadiens ont été rapatriés depuis le début de la crise.

Le travail se poursuit selon lui auprès de toutes les compagnies d’aviation afin de ramener au pays le plus de citoyens possible dans les circonstances. Il a abordé de nombreuses questions vendredi matin au micro de Paul Arcand.

On souligne les 501 jours de détention des deux Canadiens en Chine et l’approvisionnement en matériel médical, puisque la qualité du matériel reçu est souvent discutable.

Le ministre soutient d’ailleurs qu’il souhaite grandement mettre de l’avant la production locale au Canada de ces équipements de première nécessité.

De plus, il commente les questions des droits de la personne en Chine, mais aussi sur les informations concernant la Covid-19.

«Il faut s’en remettre à l’Organisation mondiale de la Santé, car on n’a pas de moyens de vérifier qu'elle est la situation réelle en Chine. Mais, c’est clair qu’il y aura un post mortem à faire… quand la crise sera passée, on pourra poser davantage de questions.»

Sur la question des frontières, depuis quelques jours, les demandeurs de statut de réfugié peuvent demeurer à l’hôtel en quarantaine. Le ministre soutient qu’en vertu de la règle des demandeurs d’asile, la demande doit être faite aux États-Unis sauf pour les quelques cas de réunifications des familles.

En direct de 03:00 à 07:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.