12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Une patiente stomisée menace de mettre fin à ses jours si elle n'obtient pas l'aide du gouvernement

Une patiente stomisée menace de mettre fin à ses jours si elle n'obtient pas l'aide du gouvernement

Une patiente stomisée menace de mettre fin à ses jours si elle n'obtient pas l'aide du gouvernement

10:56

DSQ: est-ce que nos données sont en sécurité?

Atteinte d’une maladie intestinale grave, Nathalie Grenier menace de mettre fin à ses jours en juin prochain si le gouvernement du Québec n’accepte pas de lui rembourser les sommes défrayées pour ses sacs de stomie.

Il y a 11 ans, du jour au lendemain, cette mère de famille de quatre enfants qui avait un bon boulot a été diagnostiquée avec une maladie de Crohn sévère, dont les traitements ont nécessité qu’elle soit hospitalisée pendant quatre mois.

On lui a d’abord fait une stomie temporaire, puis par la suite, on lui a enlevé le rectum et cousu l’anus.

 

«À partir de ce moment, j’ai commencé à porter des sacs de stomie pour évacuer mes selles»

«Ça fait 11 ans que je suis stomisée et en moyenne, par année, ça me coûte plus de 10 000$ pour acheter les sacs, l’appareillage et les pansements»

Sans assurance

Tant que son conjoint avait des assurances privées, ces sommes lui étaient remboursées. Mais tout récemment, son conjoint a malheureusement perdu son emploi.

 

«Là, je me retrouve sans assurance et je n’ai que ma rente d’invalidité de 1000$ par mois pour vivre. Alors, je fais quoi pour payer mes sacs de stomie?»

Insatisfaite de l'aide gouvernementale

Le gouvernement du Québec a récemment bonifié le programme d’aide pour les gens stomisés, faisant passer le montant accordé de 800$ à 1200$ par année.

 

 

«Je ne fais même pas un mois avec ça!» 

N’acceptant pas la situation, madame Grenier a même menacé de mettre fin à ses jours en juin prochain si le gouvernement ne lui rembourse pas le montant pour ses sacs de stomie.

«Je n’accepte pas une situation comme ça. Pourquoi paie-t-on pour des gens qui veulent changer de sexe ou des chirurgies bariatriques? Je vous mets au défi de vivre avec des sacs de stomie, de venir passer une journée avec moi»

Son message au ministre Carmant

«M. Carmant, je vous mets au défi de venir passer une journée avec moi, je vais vous montrer c'est quoi vivre avec une stomie. En tant que personne humaine, on a le droit de vivre dans la dignité. Vivre avec des sacs plein de merde nous occasionnent de grosses complications. J'aimerais qu'on nous traite comme des personnes humaines et qu'on se mette à notre place»

En entrevue avec Bernard Drainville, Dr Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, a indiqué qu'il était en train justement de réviser ce dossier. 

«Je vais vous arriver avec de bonnes nouvelles très bientôt» 

En direct de 03:00 à 07:00
1592
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.