• Accueil
  • La fermeture du Centre de prélèvement d'organes soulève l'incompréhension à Sacré-Coeur

La fermeture du Centre de prélèvement d'organes soulève l'incompréhension à Sacré-Coeur

La fermeture du Centre de prélèvement d'organes soulève l'incompréhension à Sacré-Coeur
BSIP / Universal Images Group Editorial

Le CIUSSS du Nord-de-l'Ile-de-Montréal a dû mettre un terme la semaine dernière au fonctionnement du Centre de prélèvement d'organes de l'Hôpital Sacré-Coeur.

La fermeture de ce centre qui était ouvert en permanence est provoquée par la fin des mesures du ministère de la Santé qui étaient en vigueur pour le financement des ressources humaines.

En entrevue au 98,5 FM avec Paul Arcand, l'infirmière-ressource en dons et tissus à l'hôpital, Marie-Claude Prud'homme-Lemaire, soulevait l'incompréhension provoquée par cette décision.

Actuel député de La Pinière et ex-ministre de la Santé, Gaétan Barrette a exprimé son désaccord en entrevue avec Isabelle Maréchal.

«Socialement, en tant que société, ce n'est pas un pas dans la bonne direction. C'est une décision qui appartient au ministre de la Santé. Je n'aurais pas pris cette décision.»

Le financement nécessaire représentait environ un million et demi de dollars par année.

0:00
8:45
0:00
16:07

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En ondes jusqu’à 10:00
En direct
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.