• Accueil
  • Du plomb dans l'eau de nos écoles: «La situation demande un suivi plus précis»

Du plomb dans l'eau de nos écoles: «La situation demande un suivi plus précis»

Du plomb dans l'eau de nos écoles: «La situation demande un suivi plus précis»
Généralement, les étudiants consomment de l'eau à partir des fontaines disposées dans l'école ou la garderie.
Sharon Vos-Arnold/Moment/Getty Images

Un récent rapport de l’Institut national de Santé publique du Québec démontre que la quantité de plomb dans l’eau de certaines écoles et garderies serait assez suffisante pour avoir des effets sur le quotient intellectuel des enfants.

L’Institut recommande d’ailleurs au gouvernement de mieux documenter la problématique.

C’est ce qu’on apprend aujourd’hui dans un article publié dans Le Devoir.

«Il y a une surveillance faite par le ministère de l’Environnement. Nous avons basé notre analyse sur ses données. Les niveaux de plomb dans l’eau sont, dans l’ensemble, très faibles, donc rassurants. Par contre, quelques établissements dépassent la norme établie du règlement. Même si la situation n’est pas alarmante, elle demande un suivi plus précis. C’est pour cette raison que nous faisons des recommandations au gouvernement.»

Le plomb est une substance qui agit sur le système neurologique et sur différents endroits de l'organisme humain, selon M. Levallois.

Un peu partout, on retire d'ailleurs le plomb des produits de consommation, par exemple l'essence. 

La Ville de Montréal a justement un grand programme qui a pour but d'éliminer les vieux tuyaux de plomb du réseau de son aqueduc. 

Fabi la nuit
En direct de 00:00 à 03:00
0
75
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.